Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

 
Les sections locales du SCFP appartenant au Conseil de négociation des collèges du SCFP (le CUPE Colleges Bargaining Council, ou CCBC) sont de retour aux tables de négociation pour reprendre les pourparlers.

La semaine dernière, l’Association de négociation du personnel de soutien collégial et institutionnel (College and Institute Support Staff Bargaining Association, ou CISSBA) a rencontré l’Association des employeurs du postsecondaire (Post-Secondary Employers’ Council, ou PSEA). Après discussion, les parties ont accepté de reporter la reprise des négociations provinciales à plus tard.

La CISSBA regroupe les membres du SCFP (CCBC) ainsi que du personnel de soutien de la BCGEU et de la FPSE.

Michelle Waite, présidente du CCBC, affirme que les sections locales du SCFP espèrent de bonnes discussions qui permettront de résoudre les questions liées à l’interne : « Nous avons hâte de reprendre les pourparlers à l’échelle locale. D’ailleurs, nous encourageons tous nos employeurs à s’engager dans des discussions productives. Notre but est d’en arriver à des conventions collectives qui nous permettront de soutenir une qualité d’enseignement qui répond aux besoins de nos étudiants et des collectivités. »

Le conseil du SCFP se compose de cinq sections locales SCFP représentant plus de 2000 membres du personnel du collège Camosun (SCFP 2081), du College of the Rockies (SCFP 2773), du College of New Caledonia (SCFP 4951), du collège North Island (SCFP 3479) et de la Vancouver Island University (SCFP 1858).

Les travailleurs concernés par ces conventions collectives fournissent d’importants services aux collèges et institutions à travers la province, dont l’entretien, le soutien administratif, l’aide à la conservation, les services alimentaires, l’horticulture, les soins à la petite enfance, l’aide à l’enseignement, les services de bibliothèque et le soutien informatique et technique. Ils s’occupent aussi des imprimeries et des librairies sur les campus.

Les conventions collectives sont expirées depuis le 30 juin 2010.