Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.


La fin de semaine dernière, des syndiqués du SCFP des municipalités de la région des Kootenays se sont réunis à Cranbrook pour revoir leurs conventions collectives et planifier leurs négociations municipales. Cette rencontre organisée par le Kootenay District Labour Council (KDC - le Conseil du travail du district de Kootenay) constitue une première expérience de comparaison des conventions collectives entre les sections locales municipales de cette région.

« J’ai tiré beaucoup de cette séance, en particulier sur le libellé; cela profitera à nos membres, a déclaré Andy Chernoff, chef délégué syndical de la Ville de Trail - SCFP 2087. Je présenterai cette information à ma section. »

Les participants ont passé en revue les données régionales colligées par le personnel national de recherche du SCFP à partir du Système d’information sur les conventions collectives (SICC). Cela a généré de bonnes discussions sur la discrimination, le harcèlement, la santé-sécurité, la discipline, le congédiement et l’ancienneté.

« Les sections ont eu là une excellente occasion de parler libellé », affirme Lee-Anne Halifax, représentante nationale du SCFP.

Les représentantes nationales Robin Roff, Heather Inglis et Janet Szliske ont fourni des données et répondu aux questions des sections locales portant sur la privatisation, l’action politique et la planification des communications liées aux négociations. Ont assisté à la séance de trois jours les présidents et vice-présidents des sections locales 2262 (Castlegar), 2090 (Cranbrook), 3004 (Elkford), 2093 (Fernie), 4728 (Grand Forks), 2309 (Golden), 2450 (Nakusp), 339 (Nelson), 2254 (district régional de Kootenay Boundary) et 2087 (Trail).

« Nous programmons déjà la prochaine rencontre, a confirmé Gerry Schmon, président du KDC. J’aimerais répéter l’exercice tous les deux ans. »

Le coordonnateur municipal Joe Badali était présent. Il a remarqué que tous participaient pleinement aux discussions. Voyant dans l’activité « un autre événement pertinent et impressionnant de la part du KDC », il croit qu’elle sera utile aux négociations à venir.