Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Fredericton : Les membres du Conseil des syndicats des foyers de soins du Nouveau-Brunswick (CSFSNB) ont ratifié une nouvelle convention collective de quatre ans.

« La convention collective que nous avons conclue la semaine dernière avec notre employeur, l’Association des foyers de soins du Nouveau-Brunswick et le gouvernement du Nouveau-Brunswick, comprend des améliorations considérables au chapitre des salaires et des avantages sociaux »,  a annoncé Valerie Black, présidente du Conseil.

« Cette convention nous permet d’atteindre la parité salariale avec le personnel hospitalier qui fournit des services similaires dans notre province. Certaines classifications d’employés verront leur salaire majoré de plus de 30 %,  l’augmentation salariale moyenne pour la durée de l’entente se situe à 22 % », d’ajouter Valerie Black.

« La campagne menée par le Conseil des syndicats des foyers de soins du Nouveau-Brunswick a généré les résultats dont nous avions besoin pour conclure cette convention collective. À vrai dire, nous avons réussi à obtenir encore plus dans la convention actuelle que dans celle que nous avions entérinée en mars 2009 et que le gouvernement avait refusé d’honorer.»

« Cet accord nous garantit une meilleure sécurité d’emploi, en particulier pour les infirmières et infirmiers auxiliaires autorisés qui pourraient être touchés par une modification proposée dans les normes d’affectation qui entreront en vigueur lorsque la province augmentera la dotation à 3,5 heures de soins», a précisé Valerie Black.

« L’entente comporte également une amélioration des primes pour le travail durant les fins de semaine et les jours fériés, et nous aurons la possibilité de nous pencher sur la question du mieux-être et sur le Programme d’aide aux employés (PAE). »

« Nous sommes très heureux que nos membres disposent enfin d’une convention collective, de déclarer Gordon Black, coordonnateur du CSFSNB.

« Pour ce qui est de la politique de restrictions salariales du gouvernement provincial, ce sera l’un des sujets abordés lors des négociations pour la prochaine convention. Quatre années constituent une période passablement longue, et bien des choses pourraient changer d’ici là », a conclu M. Black.

Le CSFSNB représente environ 4 000 membres travaillant dans 46 foyers de soins de la province.