Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Le SCFP organise une tournée d’experts sur les infections nosocomiales

L’expert en soins de santé du Royaume-Uni, Steve Davies, sillonne le Canada pour sensibiliser les gens à l’importance du nettoyage et d’autres services de soutien dans la lutte contre les infections associées aux milieux de soins de santé comme le SARM, l’ERV et le C. difficile. 

Steve Davies est chercheur universitaire principal à l’Université de Cardiff, au Pays de Galles.  Il a travaillé avec des organismes gouvernementaux, des comités parlementaires, des employeurs et des syndicats et a participé à la Commission Romanow en 2001.

Les infections associées aux milieux de soins de santé ou infections nosocomiales, sont la quatrième cause de mortalité au Canada.  Avec un taux d’infection annuel de 220 000 cas, entre 8 500 et 12 000 décès se produisent chaque année.

La tournée portera sur les liens qui existent entre le nettoyage et les infections nosocomiales et sur les dangers, pour les patients, de la sous-traitance des services de nettoyage ou de la pénurie de personnel.


Le SCFP appuie le nouveau Musée des droits de la personne

Le SCFP a fait un don de 250 000 $ aux Amis du Musée canadien des droits de la personne cette semaine.

« Nous croyons que la reconnaissance de l’importance des droits de la personne par une institution de cette envergure contribuera à la défense des droits qui nous sont acquis et à la promotion des droits qui doivent être accordés à tous les citoyens du Canada et du monde », a déclaré le président national du SCFP, Paul Moist.

Gail Asper, présidente de la campagne nationale des Amis du Musée canadien des droits de la personne, a accepté le don du SCFP.


Les prix du congrès soulignent le travail des communicateurs syndicaux

Lors de chacun de ses congrès nationaux, le Service des communications du SCFP national souligne le travail extraordinaire des membres du syndicat qui se surpasse dans le domaine des communications avec leurs membres.

Les formulaires d’inscriptions et les critères d’attribution des prix pour les sites Web, les bulletins d’information et les photographies ont été postés à toutes les sections locales en même temps que l’information portant sur notre congrès national.  Les formulaires peuvent être téléchargés à partir de l’adresse suivante :  www.scfp.ca/convention-2009/CUPE-Communications.  La date limite est le 30 juin 2009.


Le conseil d’administration de la bibliothèque de Grand Forks accepte les termes du contrat

Le conseil d’administration de la bibliothèque publique de Grand Forks a ratifié les recommandations en vue de la conclusion d’une nouvelle convention collective d’une durée de 3 ans avec les membres de la section locale 2254 du SCFP.  C’est samedi que les 5 membres du conseil se sont prononcés à l’unanimité en faveur de la ratification des recommandations du médiateur nommé par la province, Mark Atkinson.

Le conseil d’administration de la bibliothèque avait imposé un lock-out plus tôt cette année, mais y a mis fin sur la recommandation du médiateur.


Les travailleurs municipaux réagissent aux demandes de concessions par des votes de grève

Environ 24 000 travailleurs de la ville de Toronto, membres des sections locales 79 et 416, participeront à des votes de grève dans le cadre de leur lutte contre les demandes de concessions.

« Nous sommes à la table de négociation depuis près de 5 mois et les négociateurs de la ville maintiennent intégralement les 118 pages de demandes de concessions qu’ils ont déposées à la table », explique le président de la section locale 416, Mark Ferguson.

La présidente de la section locale 79, Ann Dembinski, dit pour sa part que :  « le fait que nous parlions depuis des mois sans accomplir le moindre progrès démontre le manque de respect de la ville. » 

Les membres de la section locale 416 voteront le mardi 19 mai et le mercredi 20 mai alors que les membres de la section locale 79 se prononceront le 24 mai.


Les cols blancs de Lachute au Québec en grève pendant 2 jours.

Après avoir passé 3 ans à tenter d’obtenir un nouveau contrat de travail, les cols blancs de Lachute au Québec, membres de la section locale 2188 du SCFP, ont déclenché une grève le 8 mai.

La section locale a aussi voté en faveur du déclenchement d’une autre grève d’une journée le 15 mai.

Lors du début de la négociation en 2006, la section locale ne demandait que la même augmentation de salaire que les cols bleus.

Mais la direction a déposé des demandes de concessions en matière de sécurité d’emploi, d’ancienneté, de congés parentaux et d’horaires modifiés.

« Il est malheureux qu’à l’approche des élections municipales, certains politiciens tentent de se faire du capital politique sur le dos des cols blancs », a déclaré le président de la section locale 2188 du SCFP, Éric Labonté.


Le SEH critique les tentatives de recrutement d’infirmières auxiliaires par le syndicat des infirmières

La secrétaire générale du SEH, Judy Darcy, a dénoncé le Syndicat des infirmières de Colombie-Britannique (BCNU) pour avoir acheté de l’espace publicitaire dans les journaux afin d’offrir aux infirmières auxiliaires de devenir membres de leur syndicat.

Le SEH représente environ 5 000 infirmières auxiliaires.  Presque tous les 26 000 membres du BCNU sont des infirmières praticiennes autorisées. 

Le SEH a travaillé avec ses infirmières auxiliaires à l’obtention d’une meilleure reconnaissance et d’un soutien à la pratique professionnelle des infirmières auxiliaires de la part du ministère de la Santé et des principaux responsables des soins infirmiers aux directions de la santé. 


Le SEH conclut une entente avec les 3 grands :  Aramark, Compass et Sodexho

Le SEH a conclu avec les 3 grands, Aramark, Compass, et Sodexho, une entente de principe couvrant le personnel des services d’entretien et de diététique des directions de la santé de l’ensemble de la Colombie-Britannique.

« Les gains que nous avons réalisés n’auraient pu être obtenus sans le travail acharné des militants d’un salaire minimum vital, d’autres mesures de soutien à la négociation et les mandats de grève clairs accordés par nos membres », a déclaré la secrétaire-générale du SEH, Judy Darcy.

Les projets d’ententes apporteront des augmentations des taux salariaux qui passeront de 13 $ à 15 $ l’heure d’ici 2010.

Le syndicat a aussi négocié des améliorations importantes aux clauses normatives, comme la charge de travail, la formation, les avantages sociaux pour les travailleurs occasionnels, les programmes de retour au travail et les erreurs dans le paiement des salaires.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur : http://www.heu.org/big_3_bargaining/


Les centrales syndicales du Québec forment un front commun historique

Les syndicats qui représentent plus de 475 000 travailleurs des secteurs public et parapublic – incluant le SCFP – se sont unis pour former un front commun historique dans le cadre d’une négociation dans le secteur public.

Les relations entre les centrales syndicales sont souvent houleuses, mais les dirigeants du Secrétariat intersyndical des services publics (SISP), de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) et de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) ont convoqué une conférence de presse cette semaine afin d’annoncer la création de ce front commun qui demeurera actif jusqu’en avril 2010.

La première initiative du front commun a été de proposer un processus accéléré de négociation au Conseil du Trésor du Québec.

:te/sepb 491