Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Le SCFP-Ontario s’est réjoui que la province ait décidé de suspendre les appels d’offres concurrentiels dans le secteur des soins à domicile.

La décision a été prise après des semaines de protestations provoquées par l’exclusion des organismes sans but lucratif du processus de soumissions à Hamilton.

Sid Ryan, président du SCFP-Ontario, a affirmé, en parlant du ministre de la Santé de l’Ontario George Smitherman, que « s’il voulait vraiment des soins à domicile de la meilleure qualité pour l’Ontario, il devrait décider maintenant de mettre fin aux appels concurrentiels dans ce secteur à l’échelle de la province ».

La Coalition ontarienne de la santé insiste aussi pour que prennent fin les appels d’offres et demande un retour aux soins à domicile publics et sans but lucratif partout dans la province.

Le mois dernier, le gouvernement provincial s’est attiré les foudres du SCFP-Ontario et d’autres après avoir levé un moratoire de trois ans sur les appels d’offres concurrentiels dans le secteur.

Pour de plus amples renseignements sur le coût des appels d’offres concurrentiels, voir le chapitre sur ce sujet dans le Rapport annuel du SCFP sur la privatisation – 2000, ainsi que le rapport de recherche du SCFP.