Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

La vague de PPP lance0020par le gouvernement du Qub0065c a frapp 0075n mur avec le rejet dun PPP pour le dmnagement dun t0061blissement de soins de longue dure0020 0051ub0065c. Le dmnagement arrive dans la foule0020de la fusion de la Rs0069dence Saint-Charles avec deux autres foyers qui fournissent des soins aux personnes ges. Le conseil qui supervise les foyers a dc0069d 0064e garder le nouvel t0061blissement public et de rejeter un projet de PPP.

Le SCFP, qui reprs0065nte des travailleuses et travailleurs de la Rs0069dence Saint-Charles, comptait parmi les opposants au PPP, qui auraient aim 0071ue la rg0069e rejette explicitement le PPP, ce que le conseil na pas fait. Mais le PPP t0061it clairement une mauvaise affaire et le SCFP a fait en sorte que tout le monde le sache.

Le SCFP a dc006fuvert une t0075de commande0020par le gouvernement qui montrait que lt0061blissement aurait cot002000314,4 millions $ de plus en PPP quen projet public. Lt0075de, obtenue en vertu de la Loi daccs0020 006cinformation, montrait que si lt0061blissement avait t construit et exploit 0065n PPP, chacun des 132 lits du foyer aurait cot0020003110 000 $ de plus pendant la dure0020de lentente de 25 ans. Si lon extrapole ce chiffre aux projets du gouvernement qui compte construire entre 3 000 et 5 000 places de soins de longue dure0020en PPP, les cot007300200073upplm0065ntaires de la participation du secteur priv 0067rimpent 003550 millions $.

La dc0069sion du Centre de sant 0065t de services sociaux Qub0065c-Sud ne met pas fin au db0061t. Un organisme rg0069onal qui supervise les services de sant 0065t les services sociaux aura son mot 0064ire avant que le ministr0065 provincial responsable ne prenne la dc0069sion finale.