Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.
Avant de mettre tous ses ufs dans le panier du partenariat public-priv,0020la classe politique et administrative du Canada devraient tenir compte de lexpr0069ence britannique. Au db0075t des anne0073 1990, le gouvernement conservateur de la Grande-Bretagne a mis en vigueur son plan intitul 0050rivate Finance Initiative (PFI, ou Initiative de financement priv)002c lq0075ivalent du PPP. Dans le cadre dun PFI, le secteur priv 0061 obtenu le droit de premier refus pour de nombreux projets importants dans le secteur public.

En dp0069t de cet appui gouvernemental, le PFI na pas eu de succs002e Les investisseurs privs0020continuent de faire pression pour obtenir du gouvernement plus de subventions et de garanties. Les entreprises ds0069rent un environnement pratiquement exempt de risques pour le PFI.

Mais plus encore, le PFI na pas livr 006ca marchandise, ou les services, 006ca population de la Grande-Bretagne. Le PFI na pas rempli sa promesse de fournir des services et des infrastructures de meilleure qualit 0065t 006deilleur compte.

Selon le Public Services Privatization Unit (ou Service de privatisation des services publics) de Grande-Bretagne :

  • les PFI cot0065006e0074 davantage et les cot007300200070oursuivent leur escalade;

  • un trs0020petit nombre de contrats de PFI ont t signs003b

  • le PFI a entran des retards qui ont compromis des projets;

  • le secteur public a assum 006ces risques des projets, le gouvernement introduisant rg0075lir0065ment plus de protection pour lentreprise prive003b

  • le PFI fausse lordre des priorits0020par rapport aux projets et aux ressources;

  • le projets sont accords0020sans que lon se demande sils pourraient t0072e ra006ciss0020 006deilleur compte par le secteur public;

  • t0061nt donn 006ca taille des projets du PFI, seules les grandes entreprises ont t en mesure de dp006fser des offres, la concurrence se trouvant ainsi limite002e