CUPE BC secretary-treasurer Trevor DaviesVICTORIA, C.-B. – Plus de 600 délégués participant au 53e congrès annuel du SCFP C.-B., à Victoria, ont voté à l’unanimité aujourd’hui pour une résolution d’urgence appuyant le traitement des eaux usées par le secteur public dans le district régional de la capitale (DRC) et rejetant un système d’eaux usées privatisé.

« La mise en œuvre d’une solution pour le traitement des eaux usées sera le plus important projet d’infrastructure du DRC pendant des décennies, et il faut s’assurer que le système soit détenu et exploité par le secteur public pour assurer sa réussite », a dit Trevor Davies, secrétaire-trésorier  du SCFP C.-B. « Choisir le secteur public permettra de s’assurer que l’organisme assumera ses responsabilités envers les résidents locaux, traitera rapidement les préoccupations du public et économisera de l’argent à long terme, tout en conservant les ressources dans l’économie locale, dans l’intérêt de tous les résidents du DRC. »

Le mois dernier, le gouvernement provincial est intervenu dans le processus de planification et a nommé un médiateur, Peter Milburn, ancien sous-ministre des Finances et des Transports, afin de parvenir à une solution. Le gouvernement s’est également engagé à aider le DRC en proposant un examen technologique avec la participation de Partnerships BC.

« Étant donné l’obsession du gouvernement provincial envers les partenariats public-privé, nous espérons que sa participation directe n’aura pas pour effet d’orienter la région vers l’exploitation privée et les technologies propriétaires. Nous savons qu’une décennie d’études et d’explorations n’a pas réussi à donner le feu vert aux présumées solutions novatrices et économiques du secteur privé. Nous savons que les citoyens de la région veulent un traitement des eaux usées responsable géré par le secteur public. J’espère que la province est prête à aider la région à se recentrer sur ces réalités », a déclaré Davies.

La section locale 1978 du SCFP  représente les travailleuses et travailleurs du district régional de la capitale, dont ceux de l’usine de traitement des eaux usées du secteur public  de la péninsule Saanich, desservant les quartiers du Nord et du Centre de Saanich, la ville de Sidney, l’administration aéroportuaire et la Première Nation Tseycum et Pauquachin. Le SCFP C.-B. représente plus de 85 000 travailleuses et travailleurs de la Colombie-Britannique, dont plus de 8 000 contribuables résidents du DRC.

Pour plus de renseignements :

Kathryn Sutton
Conseillère syndicale aux communications du SCFP
 250-886-6502 ou ksutton@cupe.ca