Lors de notre congrès national de 2017, les membres ont demandé au SCFP de réagir à la crise des opioïdes en faisant pression pour que le gouvernement fédéral collabore avec les autres paliers de gouvernement pour mettre en place une réponse à la crise dûment financée et fondée sur des faits probants.

La crise des opioïdes s’aggrave partout au Canada. Elle touche des membres du SCFP et leurs proches dans toutes les régions du pays. Ses causes sont nombreuses et aucune solution ne fait consensus. Trop de gens souffrent ou meurent inutilement, et le bilan ne cesse de s’alourdir. Nos gouvernements doivent faire plus d’efforts pour résoudre cette crise de santé publique.

En tant que membre du SCFP, vous savez que nos membres travaillent avec le public et dans les espaces publics. Vous savez à quel point la crise des opioïdes mine la société.

Certains d’entre vous ont un emploi qui vous oblige à répondre directement à la crise des opioïdes. Et même si ce n’est pas votre cas, vous pourriez devoir faire face, dans votre lieu de travail, à des problèmes en lien avec cette crise, comme des seringues usagées, la consommation de drogues, des surdoses et des décès.

C’est pourquoi nous invitons tous nos membres à répondre à notre sondage sur la crise des opioïdes au Canada. Ce que vous avez à nous apprendre nous aidera à mieux comprendre l’étendue du problème et les solutions requises.

Faites-vous entendre, répondez au sondage

Nous invitons tous les membres du SCFP à répondre à notre sondage électronique pour nous aider à suivre notre réponse à la crise des opioïdes. Vos expériences et vos connaissances nous en apprendront davantage sur la façon dont la crise vous affecte au travail et sur la façon dont nos gouvernements devraient y répondre.

Pour participer, remplissez simplement le sondage en ligne qui se trouve sur le lien suivant : https://scfp.ca/sondage-crise-opioides

Le syndicat encourage ses membres à y répondre sur Internet, mais ceux qui le souhaitent peuvent en télécharger une version imprimable.

Vos réponses sont anonymes et confidentielles.