Jordana Feist | Service de Recherche du SCFP

Après plusieurs années d’utilisation des réseaux sociaux pour communiquer avec ses membres, la section locale 454 qui représente les employés municipaux de Delta en Colombie-Britannique, a décidé d’essayer quelque chose de nouveau.

« En regardant qui est présent aux assemblées, qui pose des questions en ligne et qui s’implique dans la section locale, nous avons constaté que plusieurs de nos membres ne participent tout simplement pas », a expliqué le président de la section locale, John Gibson.

Comme la section locale 454 voulait rendre l’information sur les négociations plus accessible, elle s’est mise à la recherche d’un moyen de communication qui lui permettrait de rejoindre tous ses membres, même les employés à statut précaire et ceux ayant des problèmes de lecture ou des limites linguistiques.

L’idée d’utiliser Facebook Live pour filmer un bulletin d’information, au lieu d’en écrire un, s’est imposée lors d’une réunion du comité de négociation : « Nous nous sommes rendus dans le hall d’entrée du bureau et, avec un téléphone intelligent, on m’a filmé en train de donner les infos. J’avais le trac, mais ça a donné quelque chose de brut, de franc et de largement improvisé », a raconté John Gibson.

Cette vidéo a été visionnée 400 fois la première semaine. Les commentaires étaient majoritairement positifs. Lors de sa tournée des lieux de travail la semaine suivante, John Gibson a noté que des membres qui n’avaient jamais pris la parole auparavant intervenaient. Certains d’entre eux ont mentionné la vidéo et ont remercié le comité de diffuser l’information d’une manière accessible. Plusieurs ont demandé à quel moment serait publiée la prochaine vidéo. Personne n’a remarqué que le président était nerveux devant la caméra. L’expérience a été un succès sur toute la ligne.

L’employeur était lui aussi à l’écoute. Il pouvait tout constater de lui-même : le soutien des membres, leurs questions et le nombre de personnes qui interagissaient avec la vidéo. Il a pu voir que le syndicat fournissait des renseignements factuels et il pouvait lire les commentaires formulés par les membres.

Selon John Gibson, cette transparence a accru le pouvoir de négociation du syndicat. L’employeur a bien vu l’appui dont bénéficiait le comité. Il a pu constater que les membres appuyaient les revendications, même les demandes pour lesquelles le comité avait peu d’espoir.

Après les négociations, la section locale a continué d’utiliser Facebook Live pour rejoindre ses membres. Elle publie un résumé mensuel de l’assemblée syndicale et des vidéos de formation syndicale.

Le premier volet éducatif portait sur la surveillance GPS. Il s’est avéré si utile que le service des ressources humaines de la ville l’a partagé avec son personnel. À elle seule, cette vidéo a été vue plus de 2300 fois.

Le recours à la vidéo en direct génère aussi une rétroaction régulière de la part des auditeurs. Cela aide la section locale à rester au fait de ce que vivent ses membres et de leur point de vue sur les différents enjeux.

Mieux communiquer avec vos membres

Travaillez avec votre conseiller syndical et les conseillers en communications pour explorer de nouvelles façons de communiquer avec vos membres.

Vous pouvez suivre la section locale 454 sur Facebook et sur Twitter.