Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

BURNABY – Les comités de négociation des 57 sections locales scolaires britanno-colombiennes du SCFP ont conclu et ratifié leur convention collective à temps pour respecter la date limite du 30 novembre.

« Nous sommes heureux que toutes les sections aient réussi à respecter l’échéance du 30 novembre, affirme Marcel Marsolais, président du Conseil des présidents des sections locales scolaires. Celles-ci peuvent maintenant se consacrer à leur travail, en attendant de récolter les gains obtenus dans cette ronde de négociations. »

Chaque section locale a négocié individuellement avec sa commission scolaire pour conclure une convention collective locale à laquelle venait s’ajouter la convention-cadre provinciale ratifiée par le Conseil des présidents en juin dernier.

Cette convention-cadre prévoit, entre autres, une augmentation des heures de travail des aides-enseignantes, la bonification (par la normalisation) des régimes d’assurance maladie complémentaire, ainsi qu’un engagement à mettre en place un programme d’évaluation des emplois visant à régler les problèmes de recrutement et de rétention.

Les coordonnateurs sectoriels John Horsfield et Rob Hewitt félicitent les sections locales : « Les sections ont travaillé fort pour décrocher un contrat de travail qui soutient et leurs membres et les élèves, souligne M. Horsfield. Il fallait absolument que le gouvernement accepte de financer pleinement cette convention collective. Maintenant, nous avons hâte de mettre en place les gains réalisés. »

Le SCFP représente plus de 27 000 employés de soutien scolaire dans 57 sections locales et 53 commissions scolaires de la Colombie-Britannique. Ces syndiqués sont aides-enseignantes, secrétaires scolaires, concierges, intervenants auprès des Premières Nations, informaticiennes, intervenants du programme Strong Start, ouvrières spécialisées, ouvriers d’entretien et chauffeuses d’autobus.

Pour en savoir plus, contactez :

Janet Szliske

Conseillère en communications du SCFP
 604-454-7293