Les 200 cols blancs de la Ville de Mont-Royal ont une nouvelle convention collective. D’une durée de six ans, soit du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2025, celle-ci prévoit des augmentations salariales de 2,75 pour cent en 2020 et de 2,65 pour cent en 2021.

Pour les années 2022 à 2025, les syndiqué(e)s obtiennent l’équivalent de l’Indice des prix à la consommation (IPC) pour Montréal plus 0,5 pour cent pour une hausse minimale de 2 pour cent.

Les enjeux et demandes syndicales concernaient principalement une meilleure conciliation travail-vie personnelle avec l’octroi d’une plus grande flexibilité des horaires, l’abaissement de 15 à 10 ans du nombre d’années de service pour bénéficier de la 5e semaine de vacances, l’amélioration des congés spéciaux ainsi que la bonification de la rémunération à la suite de l’application de la loi 15 afin de permettre une récupération des pertes occasionnées en raison de la forte augmentation des cotisations des salarié(e)s au régime de retraite.

De plus, le syndicat est heureux d’accueillir 20 nouveaux membres provenant de la sécurité publique.

« Bien que l’entente de principe n’ait été adoptée qu’à 65 pour cent, en raison - à notre avis - du refus de l’employeur d’accepter nos demandes d’horaires flexibles, le comité de négociation demeure tout de même satisfait des résultats. Les pourparlers se sont déroulés dans un esprit ouvert afin de trouver des solutions acceptables pour les deux parties », a déclaré Benoît Audette, vice-président, SFMM-SCFP.

Le SFMM (SCFP) représente près de 10 000 salarié(e)s cols blancs municipaux et paramunicipaux qui travaillent tant à la Ville de Montréal et dans onze municipalités reconstituées de l’île de Montréal qu’au sein de sociétés paramunicipales et en commandite. Le SFMM (SCFP) est le plus important syndicat du secteur municipal au Québec.