Croissance économique : La Banque du Canada a revu à la baisse ses prévisions de croissance économique pour le Canada, les faisant passer de 6 à 5 % pour 2021 et de 4,5 à 4,25 % pour 2022.

Emploi : L’emploi total est revenu au niveau de février 2020, bien que le marché du travail reste plus anémique pour les jeunes, les femmes de plus de 55 ans et les personnes sans diplôme universitaire. Même si la plupart des restrictions pandémiques qui affectaient l’emploi ont été assouplies ou entièrement levées, l’emploi lié au tourisme et à l’hôtellerie reste nettement inférieur à ce qu’il était avant la pandémie.

Salaires : Même si des employeurs de certains secteurs font beaucoup de bruit au sujet de la pénurie de main-d’œuvre, les salaires n’ont pas augmenté pour y attirer du monde. Au cours des deux dernières années, les augmentations salariales moyennes ont été légèrement inférieures à la hausse de l’indice des prix à la consommation (IPC).

Inflation : La hausse globale de l’IPC en octobre 2021 a été de 4,7 % par rapport à octobre 2020, mais les trois sous-indicateurs de la Banque du Canada sont restés plus faibles, soit entre 3,4 et 1,8 %. Bon nombre des facteurs qui influent sur les augmentations de prix sont de nature temporaire et mondiale.

Taux d’intérêt : La Banque du Canada a indiqué qu’elle prévoyait maintenir son taux directeur à 0,25 % jusqu’à la mi-2022.