Videotron LogoLes membres du Syndicat des employés de Vidéotron ltée (SEVL-2815) ont entériné à 88 % l’entente de principe survenue entre le syndicat et l’employeur fin avril. Le nouveau contrat assure une paix industrielle chez le géant québécois des télécommunications jusqu’en 2025.

« Nous sommes globalement très satisfaits du dénouement. Avec cette nouvelle convention collective, nous avons réussi à sécuriser nos emplois et à protéger nos acquis. De plus, nous sommes heureux du fait qu’il y avait une belle participation à l’assemblée générale virtuelle », a expliqué Nick Mingione, président du SEVL-SCFP 2815

Près de 1500 personnes étaient réunies pour prendre connaissance de l’entente et voter. Le contrat est d’une durée de sept ans et offre des augmentations salariales au-delà de 15 % sur cette période, incluant deux années rétroactives.  

« Parmi les autres gains, mentionnons que nous avons conventionné les modalités du télétravail et nous avons négocié une entente pour une semaine de travail de quatre jours pour certaines fonctions », d’ajouter Martin Larose, conseiller syndical du SCFP.

Les quelque 3000 salariés de Vidéotron étaient sans contrat de travail depuis le 31 décembre 2018.