Toronto Community Housing CorporationÀ compter du dimanche 22 août à minuit une, plus de 700 travailleurs du logement de la Toronto Community Housing Corporation (TCHC) qui sont représentés par le SCFP 79 seront en position de grève légale. Ils souhaitent améliorer la sécurité, la qualité et l’abordabilité des services prodigués aux 110 000 Torontoises et Torontois qui dépendent du logement social.

À la fin juillet, le syndicat a demandé au ministère ontarien du Travail de ne pas instituer de commission de conciliation. Ce geste a déclenché un compte à rebours de dix-sept jours vers la légalité des moyens de pression.

« Notre employeur cible agressivement la sécurité d’emploi, les droits d’ancienneté, les prestations de congé parental et de maternité, et il refuse d’examiner nos propositions vitales en matière de santé-sécurité du personnel », explique Dave Mitchell, président du SCFP 79. « Les travailleurs, qui ont pris des risques considérables pendant la pandémie afin que les locataires de logements sociaux disposent des ressources et du soutien dont ils avaient besoin pendant cette période vraiment dévastatrice, se sentent complètement trahis par la TCHC. » 

La liste d’attente pour un logement social dépasse les 79 000 personnes. Rappelons que la crise du logement à Toronto a atteint son apogée pendant la pandémie de COVID-19. Sans le personnel de la TCHC, les locataires n’auraient pas accès à des soutiens vitaux, comme des contrôles de bien-être et des recommandations vers les services de santé et les services sociaux essentiels, rapporte le syndicat.

« C’est la pagaille à la TCHC : la haute direction change constamment et les modifications à la structure de l’organisme s’enchaînent sans fin, poursuit M. Mitchell. Le personnel a dû prendre le relais. Or, l’employeur semble ne pas tenir compte du bien-être du personnel ni de la qualité des services sur lesquels la population compte. L’inquiétude de ces travailleurs est justifiée. Ceux-ci sont prêts à tout faire pour sauvegarder et améliorer le logement social dans notre ville. »

Le SCFP 79 a récemment obtenu un mandat de grève écrasant de sa cohorte de 700 travailleurs du logement. La section locale a entamé les négociations avec la TCHC en septembre 2020. Elle représente le personnel à temps plein et à temps partiel de la TCHC, le plus important fournisseur de logements sociaux au Canada et le deuxième en Amérique du Nord.