Les délégués au congrès de 2018 du Conseil des syndicats d’hôpitaux de l’Ontario (CSHO) ont accepté à l’unanimité le contrat provincial négocié récemment (22 avril) pour la ratification et ont réélu les trois dirigeants à temps plein du CSHO et l’équipe de négociation qui a négocié cette entente.

Michael Hurley, président du CSHO et originaire d’Ottawa, qui a été élu à la présidence en 1990, a été réélu.

Sharon Richer, de Sudbury, a été réélue secrétaire-trésorière du CSHO.

Louis Rodrigues, résident de Kingston, a été réélu premier vice-président du CSHO.

Les élections du CSHO démontrent « que la direction de la section locale appuie fortement la convention collective que le comité de négociation a obtenue pour nos membres », a dit Michael Hurley.

Le CSHO, la division des services hospitaliers du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), représente 35 000 employés qui travaillent dans 120 sites hospitaliers et foyers de soins de longue durée en Ontario.

La réélection des dirigeants du CSHO démontre aussi « un appui solide envers l’augmentation des activités de militantisme et de mobilisation des membres. Comme nous sommes confrontés à la renaissance du Parti progressiste conservateur, qui promet de réduire les dépenses de 20 milliards de dollars, dont 9 milliards de dollars dans les soins de santé, nos actions revendicatrices et de mobilisation feront partie de nos priorités », a dit Hurley.