Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

REGINA – Les travailleurs du secteur saskatchewanais de l’éducation se réunissent à Regina, du 16 au 18 octobre, pour discuter de plusieurs sujets, comme les effets de l’évolution du secteur sur l’apprentissage des élèves, les acquis négociés, le budget de l’éducation, l’approche LEAN, les écoles en PPP et l’impact de tout cela sur l’enseignement.

QUI? Plus de 75 travailleurs de l’éducation se réunissent dans le cadre de la Conférence des travailleurs de l’éducation du SCFP. Le SCFP représente 8 000 employés de soutien œuvrant de la prématernelle à la 12e année. Ces personnes sont aides-éducatrices, exploitants d’établissement, adjointes administratives, aides-commis de bureau, secrétaires, chauffeurs d’autobus, concierges, préposés à l’entretien, aides-bibliothécaires, coordonnateurs en alimentation, informaticiennes, travailleurs sociaux, conseillères en orientation, coordonnateurs à la vie étudiante. Interprètes, orthophonistes, braillistes, etc.

POURQUOI? Ce rassemblement annuel est l’occasion de discuter des effets de l’évolution rapide du secteur de l’éducation et de planifier les actions des membres du SCFP.

QUAND? Du 16 au 18 octobre 2014.

OÙ? Au Ramada Plaza, 1818 avenue Victoria, Regina, Saskatchewan.

MOMENTS FORTS :

  • L’Honorable Don Morgan, ministre de l’Éducation, jeudi 16 octobre, 13 h.

  • Tom Graham, président du SCFP-Saskatchewan, jeudi 16 octobre, 13 h 45.

  • Larry Hubich, président de la Fédération du travail de la Saskatchewan, jeudi 16 octobre, 14 h.

  • Trent Wotherspoon, porte-parole du NPD en matière d’éducation, vendredi 17 octobre, 8 h 30.

En plus de débattre des effets de la transformation du secteur de l’éducation, les participants discuteront de santé-sécurité au travail, de la transition vers une négociation coordonnée et des acquis négociés en Saskatchewan.

« Nous sommes les témoins des effets qu’ont les changements sur les élèves des écoles saskatchewanaises », explique Jackie Christianson, présidente du comité d’orientation des travailleurs de l’éducation du SCFP-Saskatchewan. « Des changements comme la mise en place du Modèle de financement de l’éducation, de l’approche LEAN, des écoles en PPP et de la Loi saskatchewanaise sur l’emploi auront des répercussions sur la capacité d’apprentissage des élèves », précise-t-elle.