The Leap est une organisation basée au Canada et aux États-Unis qui se concentre sur les crises croisées des changements climatiques, des inégalités et du racisme. Ses travailleurs ont voté à l’unanimité pour adhérer au plus grand syndicat du Canada, le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

« Nous sommes très heureux que les travailleurs de The Leap aient pris cette décision », a déclaré Kristy Davidson, une conseillère nationale du SCFP qui a participé à la campagne de recrutement. « Le SCFP a une longue histoire de plaidoyer pour un changement positif dans nos communautés. Et ces nouveaux membres travaillent jour après jour pour produire le genre de changement sociétal qui profitera à tout le monde. »

Ces travailleurs ont communiqué avec le SCFP plus tôt cette année. Leur décision a bénéficié de l’appui de la direction et des cofondateurs de The Leap à chaque étape du processus.

« Aujourd’hui, Naomi Klein, Avi Lewis et moi célébrons le succès des travailleurs à faire entrer The Leap dans la maison syndicale », a déclaré Katie McKenna, directrice générale de l’organisme. « J’ai hâte de négocier une convention collective qui permettra à notre main-d’œuvre de contribuer chaque jour à The Leap avec force, fierté et passion. »

Les travailleurs de The Leap se joignent à plus de 700 000 membres du SCFP à travers le Canada qui œuvrent dans les municipalités, la santé, les services sociaux, les universités, les écoles, les transports et les communications.

« La lutte pour les droits des travailleurs et la démocratie en milieu de travail est au cœur de la justice climatique et de ce que préconise The Leap », souligne James Hutt, directeur principal de la programmation et l’un des nouveaux membres du SCFP chez l’organisme. « Le SCFP a été l’un des premiers syndicats à appuyer publiquement le manifeste “Un bond vers l’avant” et la Nouvelle Donne verte (“Green New Deal”). Ce choix était donc tout à fait naturel. En nous joignant au SCFP, nous acquérons des droits dans notre milieu de travail et nous pouvons participer à un syndicat fort et progressiste pour aider plus de travailleurs à négocier pour le bien commun. »