Le SCFP a appris avec tristesse le décès de Bob White, syndicaliste de longue date et ancien président du Congrès du travail du Canada (CTC).

« Toute sa vie, Bob s’est battu pour les droits des travailleurs du Canada et du monde entier, se souvient Mark Hancock, président national du SCFP. En 1999, à son dernier congrès à la présidence du CTC, les délégués lui ont rendu hommage en chantant What a Wonderful World. Bob a passé toute sa vie à travailler à l’avènement d’un monde merveilleux pour tous. »

Bob White a commencé à militer dans le milieu syndical à l’âge de 15 ans. Il a été le premier président des TCA, le syndicat des Travailleurs canadiens de l’automobile (devenu Unifor depuis), avant de présider le CTC. Il a tenu un rôle prépondérant dans l’opposition à l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA). D’ailleurs, il s’est toujours opposé aux accords commerciaux internationaux qui ne garantissent pas les droits de la personne et du travailleur.

« Son engagement envers la justice sociale et les difficultés des travailleurs était source d’inspiration pour nous tous, ajoute le secrétaire-trésorier national, Charles Fleury. Au nom de tous les membres du SCFP, permettez-moi de souligner ses nombreuses années à la tête de notre mouvement et de présenter mes condoléances à ses proches. »