Les membres du SCFP et leurs familles ont célébré la Fête du Travail à la PNE (Pacific National Exhibition) le 3 septembre, à un rassemblement auquel participaient le premier ministre John Horgan et le ministre du Travail, Harry Bains. La vice-présidente générale du SCFP-Colombie-Britannique, Karen Ranalletta, a transmis les salutations du président, Paul Faoro, du conseil exécutif et des 92 000 membres du SCFP de toute la Colombie-Britannique

Karen Ranalletta a remercié les membres du SCFP qui fournissent les services publics « qui rendent nos collectivités plus sécuritaires, plus fortes et plus inclusives » en travaillant dans les bibliothèques, les universités, les collèges, les organismes de services sociaux communautaires, les services d’urgence, les compagnies aériennes, les soins de santé, les transports, les municipalités et les écoles de la maternelle à la 12e année. Elle a également remercié les membres de la section locale 1004, qui travaillent à la PNE.

Harry Bains a dit qu’il ne faut jamais oublier l’importance de la Fête du Travail.

« C’est une journée chargée d’histoire. Les droits et les mesures de protection dont les travailleurs bénéficient aujourd’hui ont été durement gagnés, souvent au prix de sacrifices », a déclaré le ministre du Travail, en ajoutant que les droits et les mesures de protection qui donnent la priorité aux gens sont au centre de ses convictions. Harry Bains a ajouté que le travail acharné du mouvement syndical a amélioré la vie de tout le monde en Colombie-Britannique en créant la richesse permettant de payer nos programmes sociaux. Et il a promis que le gouvernement néo-démocrate de la Colombie-Britannique   allait s’appuyer sur ses réalisations à ce jour pour faire tout son possible « pour faire des lieux de travail de la C.-B. les plus sécuritaires au Canada ».

La foule a accueilli chaleureusement et cordialement le premier ministre, M. Horgan, qui a remercié le ministre du Travail pour le travail qu’il a accompli pour les citoyens de la Colombie-Britannique, et a fait remarquer que presque tout le caucus était présent.

M. Horgan a décrit l’impact puissant du travail accompli pour améliorer la situation pour tout le monde, et a raconté l’histoire d’un jeune couple qu’il a rencontré au cours de la campagne électorale, l’an dernier. Le couple avait récemment eu une petite fille en santé et économisait dorénavant 1 000 $ par mois sur les services de garde afin de pouvoir payer leur hypothèque et rester en C.-B.

« Je tiens à remercier chacune et chacun d’entre vous qui travaillez dans le secteur public ou le secteur privé chaque jour pour faire de cette province un endroit où il fait si bon vivre », a dit John Horgan, en remerciant spécialement les membres du SCFP qui appuient les écoles publiques de la Colombie-Britannique qui ont rouvert leurs portes cette semaine.

« Les travailleuses et travailleurs se sont battus sans relâche pour veiller à ce que nous ayons les droits et les avantages dont nous jouissons dans cette belle province, aujourd’hui », a déclaré le premier ministre. « Nous ne devons jamais oublier la lutte et les défis. »

Horgan a également encouragé les participants à appuyer le référendum sur la représentation proportionnelle qui aura lieu cet automne : « Pendant trop longtemps, le système uninominal majoritaire à un tour a permis à moins de la majorité des Britanno-Colombiens de prendre le pouvoir et la parole. La représentation proportionnelle permet le partage du pouvoir. »

Visitez la galerie de photos du SCFP-C.-B.