Red ribbon on a blue background with a white wing Le 1er décembre, Journée mondiale du sida, le SCFP renouvelle son engagement à éliminer les barrières auxquelles se butent les personnes atteintes du sida et du VIH. Notre syndicat appuie le mouvement mondial de lutte contre le sida qui se bat contre la discrimination et pour l’amélioration des programmes publics de traitement.

La pauvreté, la violence et d’autres formes de marginalisation font que certaines personnes subissent davantage les effets de cette épidémie persistante. Les pourcentages de femmes, de personnes ayant un handicap, de personnes racisées et d’Autochtones atteints par le sida et le VIH sont plus élevés. Ces personnes ont aussi plus de difficulté à obtenir des traitements et des services vitaux. Ces inégalités sont inacceptables.

Il y a trente ans, le SCFP s’est prononcé fermement contre la stigmatisation et la discrimination dont étaient victimes les personnes atteintes du sida et du VIH. La section locale 4014 du SCFP a appuyé un grief déposé par un membre qui ne pouvait plus être agent de bord parce qu’il avait le sida. Hans Olav Prins a perdu son poste à la Pacific Western même si deux médecins de la compagnie aérienne ont affirmé qu’il était apte au travail (en 1987, Pacific Western est devenue Canadien qui, en 2001, a été fusionné à Air Canada).

Hans Olav Prins est mort avant de connaître la décision arbitrale historique qui a établi un précédent dans la protection des travailleurs atteints du sida et du VIH contre la discrimination. Son courage et sa détermination inspirent toujours le SCFP à poursuivre sa lutte contre la stigmatisation dont sont victimes les travailleurs atteints du sida et du VIH.

Dans le cadre de ce combat, le SCFP a produit des documents et des ateliers pour les membres, a contesté la discrimination dans les régimes d’assurance-santé et s’est opposé à la criminalisation et au racisme subis par les personnes atteintes du sida et du VIH.

Pour la Journée mondiale du sida, le SCFP incite ses membres à en apprendre plus sur le mouvement sur le sida et à poursuivre la lutte dans leurs sections locales.

Ce que vous pouvez faire :

  • Participez à la campagne Vivre sa vie positivement d’ONUSIDA. Pour la Journée mondiale du SIDA de 2018, les Nations Unies insistent sur l’importance du dépistage du sida pour le traitement, la prévention et les services de soutien.
  • Organisez une discussion avec vos membres sur le VIH-sida en tant qu’enjeu syndical. Utilisez les ressources éducatives du SCFP, dont notre livret sur le VIH-sida, l’aide-mémoire pour les négociations et la fiche d’information sur la santé et la sécurité.