Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Les résultats d’un sondage sur le système de santé à Hamilton, particulièrement sur les hôpitaux et les établissements de soins de longue durée de la région, seront dévoilés lundi 30 janvier 2017. La conférence de presse aura lieu au 795 de la rue King Est, à Hamilton, à 10 h 30.

Le sondage a été mené le 22 janvier 2017 auprès de 855 citoyens de Hamilton de 20 ans et plus.

Après huit ans de diminution des crédits provinciaux, d’élimination de lits et de rationalisation du personnel dans les hôpitaux et les établissements de soins de longue durée de Hamilton, les installations « débordent de patients, faute de lits, explique le président du SCFP 7800, Dave Murphy. Les citoyens savent très bien que nos hôpitaux ne reçoivent pas assez d’argent du provincial pour fournir le niveau de soins hospitaliers dont les patients ont besoin. Notre sondage traduit un immense désir de changement dans le sous-financement chronique des soins hospitaliers. » La section locale 7800 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP 7800) représente plus de 4000 employés de l’hôpital Hamilton Health Sciences (HHS).

Heather Neiser, préposée aux services de soutien à la personne à la St. Joseph’s Villa et présidente du SCFP 1404, sera aux côtés de M. Murphy, lundi, pour dévoiler les résultats du sondage. Selon elle, avec toutes les compressions dans les hôpitaux, les foyers de soins de longue durée « se transforment en hôpitaux de soins continus complexes, sans disposer de personnel supplémentaire. Malheureusement, le provincial ferme les yeux sur cette situation et les pensionnaires vulnérables en souffrent. »

L’Ontario est la province canadienne qui dépense le moins par habitant dans ses soins hospitaliers et de longue durée. Des données scientifiques démontrent que les autres provinces consacrent 25 pour cent plus d’argent à leurs hôpitaux.

« En plus, ajoute Domenic DiPasquale, nous avons moins de lits d’hôpitaux, proportionnellement à la population, que les autres provinces canadiennes et que tous les autres pays occidentaux. Dans un hôpital comme le St. Joe’s, où on trouve un grand nombre de patients en psychiatrie, le faible nombre d’employés sur le plancher donne lieu à un grand nombre d’agressions sur les employés de première ligne. » M. DiPasquale est président du SCFP 786 au St. Joseph’s Healthcare ; il participera lui aussi à la conférence de presse de lundi.

Le sondage demandait aux citoyens s’ils appuyaient l’idée d’accroître le financement des hôpitaux et des établissements de soins de longue durée de Hamilton. On leur demandait aussi s’ils participeraient à un rassemblement communautaire le lundi 6 février à midi sur le site Hamilton General Hospital du HHS.rally planned for Monday, February 6, at noon at the HHS, Hamilton General site.