Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

TORONTO – La grève à l’Université de Toronto est terminée. À 942 voix contre 318, les membres de l’unité 1 de la section locale 3902 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP 3902-1) ont accepté de soumettre tous les points litigieux à l’arbitrage.

Les cours pourraient reprendre dès vendredi.

« C’est la fin de ce conflit de travail et nous en sommes ravis, a déclaré le vice-président du SCFP 3902-1, Ryan Culpepper. Nos membres ont tranché. D’ailleurs, je partage leur confiance dans le verdict de l’arbitre. »

L’Université et le SCFP 3902 avaient réussi à s’entendre sur la plupart des points de la convention collective, mais il restait la question des garanties quant au financement minimum par étudiant et de l’aide aux frais de scolarité des syndiqués.

Ces points seront donc soumis à un arbitre, un tiers neutre, qui tranchera.

« Nous aurions préféré boucler les négociations avec l’Université, ajoute M. Culpepper, mais nous avons confiance en la solidité de nos positions dans les points litigieux. Et la solution de l’arbitrage permet le retour à la normale sur le campus en attendant la décision de l’arbitre. »

La présidente du SCFP 3902, Erin Black, a remercié les étudiants, les professeurs et « les nombreuses personnes qui, sur le campus et à l’extérieur, ont soutenu notre lutte pour l’équité ces dernières semaines. Sans elles, nous ne nous serions pas rendus aussi loin. »

Pour en savoir plus, contactez :

Ryan Culpepper

Vice-président du SCFP 3902-1 

 416-452-6562

Erin Black

Présidente du SCFP 3902

 416-806-3902

Kevin Wilson

Service des communications du SCFP
 416-821-6641