La grève à l’UQAM se poursuit. Le Syndicat des employées et employés de l’UQAM (SEUQAM) a annoncé que ses membres seront en grève deux autres jours, soit le vendredi 6 et le lundi 9 septembre.

« De plus, le 9 septembre, à 13 h 30, l’ensemble des 1800 membres est invité à une assemblée générale pour faire le point et pour procéder à un autre vote de grève », d’expliquer Louisa Cordeiro, présidente du SEUQAM.

Dans l’espoir de mettre fin à l’impasse, une rencontre entre la direction et le syndicat est prévue vendredi en avant-midi.

Le 3 juillet dernier, les membres avaient voté pour exercer des moyens de pression pouvant aller jusqu’à cinq jours de grève.

« Lors de la présentation de la dernière offre de l’employeur au mois de juillet, la réponse de l’assemblée générale a été presque unanime : vote de grève avec appui de 93 % des participants », d’ajouter celle-ci.

Les 1800 employés de soutien demandent à l’employeur de revenir à la table de négociation avec une offre salariale bonifiée, car celle-ci est la source principale du litige. « Nous voulons seulement être payés correctement », de rappeler Mme Cordeiro.

Les employés de soutien de l’UQAM sont sans convention collective depuis le 31 mai 2017. Le vote de grève a eu lieu le 3 juillet dernier.