Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

En ces temps de compressions budgétaires et de climat économique plus que morose, les bibliothécaires de Port Hope ont pris leur situation en main et choisis de se joindre au Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP). Leur objectif : améliorer leur sécurité d’emploi, avec l’aide du plus grand syndicat canadien.

« La sécurité d’emploi est particulièrement importante dans un contexte d’incertitude économique et de vagues successives de compressions, explique Debbie Oldfield, conseillère en organisation en syndicalisation du SCFP. Le SCFP offre à ces travailleurs l’occasion de créer un équilibre dans leur milieu de travail, de se donner une voix et un moyen légitime de faire face aux revers. »

Le SCFP représente d’autres bibliothécaires en Ontario et à travers le pays, particulièrement dans les municipalités avoisinantes de Cobourg, Ajax, Oshawa et Pickering. « Nous comprenons bien les besoins et les défis des bibliothécaires, explique Mme Oldfield. En outre, nous disposons des ressources et du personnel nécessaires pour aider nos nouveaux membres à atteindre leurs objectifs. Nous serons heureux d’aider ces 14 nouveaux membres et nous les accueillons chaleureusement dans la famille du SCFP. »