Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Les agents de bord d’Air Canada ont confié un solide mandat de grève à leur syndicat.  Dans un vote tenu du 4 au 13 septembre, 98 pour cent des membres de la composante d’Air Canada du SCFP ont voté en faveur de la grève.

« Un vote de grève ne veut pas nécessairement dire que nous iront en grève, mais bien que nous iront en grève si nécessaire. Ce que nous voulons, et que nous espérons toujours, c’est une entente négociée avec la compagnie », précise Jeff Taylor, président de la composante d’Air Canada du SCFP.

« Nous disons clairement à Air Canada que nos membres sont déterminés à obtenir une entente équitable, poursuit  M. Taylor. Personne ne veut la grève, mais si nous n’arrivons pas à un accord de principe qui répond aux préoccupations de nos membres, et ce rapidement, nous n’aurons pas d’autre choix. »

Il ne pourrait y avoir grève légale qu’après un processus de conciliation. La grève pourrait donc être déclenchée au plus tôt le 21 septembre, à 00 h 01

Le syndicat est déterminé à négocier une meilleure entente pour les 6 800 agents de bord d’Air Canada. Après une décennie de concessions aux chapitres des salaires, des régimes de retraite et des conditions de travail, les membres de la composante d’Air Canada du SCFP croient qu’ils méritent une entente équitable.
  

Pour en savoir plus :

Pierre Ducasse
Relations avec les médias, SCFP
613 852-1494
pducasse@scfp.ca