Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.


Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), Division du Nouveau-Brunswick demande au ministre des Finances du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, d’emboîter le pas à l’Île-du-Prince-Édouard au sujet de la bonification du Régime de Pension du Canada (RPC).

« Le ministre des Finances de l’île, Wes Sheridan, a annoncé hier qu’il appuyait  la campagne syndicale pour la bonification des prestations du RPC », de dire le président du SCFP NB, Daniel Légère.

« Le mois dernier, nous avons rencontré le ministre Higgs pour discuter du besoin de doubler, sur une période de 7 ans, les prestations du RPC », d’expliquer Légère.

« Nous demandons au ministre Higgs d’appuyer la position de ses collègues des provinces atlantiques lors de la prochaine réunion des ministres des finances ».

« Une hausse des prestations du RPC et du Supplément de revenu garanti (SRG) aiderait des milliers de Néo-Brunswickoises et Néo-Brunswickois, dont la plupart sont des aînés et des femmes, à se sortir de la pauvreté. Un grand nombre de Néo-Brunswickois ne contribuent pas à un régime de retraite au travail et ne gagnent pas suffisamment d’argent pour acheter des épargnes-retraite.  Les prestations du RPC et du SRG sont leur principale source de revenu à la retraite. »

« Le gouvernement a annoncé cette semaine la création d’un Groupe de travail sur la protection des régimes de retraite pour s’assurer que les employés puissent toucher à leur retraite les prestations qu’ils ont cotisées à leur régime.  Nous croyons que le gouvernement devrait faire un pas de plus et appuyer la bonification du RPC afin d’assurer à tous les travailleurs et travailleuses un revenu de retraite sûr et décent », de conclure Légère.

Un récent sondage du Groupe Environics Research indique que plus des trois quarts des gens de l’Atlantique appuient une hausse du RPC.