Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Mont-Tremblant, le vendredi 24 juillet 2009 – L’ensemble des salariés du tout nouveau casino du Mont-Tremblant, ouvert depuis le 24 juin dernier, deviennent membres du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP-FTQ). Le SCFP a déposé hier à la Commission des relations du travail (CRT) une requête en accréditation pour représenter ces employés, dont une nette majorité ont signé une carte d’adhésion.

Le porte-parole du groupe, Jean-François Gagné, est ravi du dénouement de cette campagne de syndicalisation. «Nous rejoignons une grande famille qui regroupe déjà les croupiers du casino de Montréal et la majorité des salariés du casino du Lac Leamy. Notre syndicat local pourra désormais défendre les droits du personnel de Tremblant, besoin qui se faisait déjà sentir depuis quelques semaines. Nos collègues de travail veulent améliorer leurs conditions et obtenir un traitement comparable à celui accordé aux autres employés syndiqués des casinos québécois.»

Le casino du Mont-Tremblant est le quatrième établissement du genre au Québec. C’est la première fois cependant qu’un syndicat demande de représenter l’ensemble des employés au sein d’une même unité.

Le SCFP représente quelque 4000 membres dans les sociétés d’État et organismes publics québécois. En plus de ce secteur d’activité, le SCFP est présent dans 10 autres secteurs, entre autres, la santé et les services sociaux, l’éducation, les municipalités, l’énergie, les transports urbain et aérien et les communications. Comptant au total près de 105 000 membres au Québec, il est le plus important syndicat affilié de la FTQ.

Ce communiqué et d’autres infos sur le site scfp.qc.ca

 

SOURCE : SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE (FTQ)