Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Le Nouveau-Brunswick restaure le financement à l’éducation

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick a annoncé cette semaine qu’il revient sur sa décision d’imposer des compressions de 2,9 millions de dollars aux budgets des districts scolaires.  Plus de 300 commis de bibliothèque, adjoints à l’enseignement et autres travailleurs de l’éducation étaient menacés de perdre leur emploi en raison de ces compressions et des centaines d’autres ont déjà subi une diminution de leurs heures de travail.

« Cette victoire est en bonne partie due aux membres SCFP du secteur de l’éducation de l’ensemble de la province, a affirmé le président national du SCFP, Paul Moist.  Ces gens ont travaillé sans relâche pour forcer le gouvernement libéral à faire face à la réalité – le fait que lorsque nos enfants bénéficient du soutien et des services dont ils ont besoin à l’école, tout le monde y gagne. » 

Les conseillers en publicité de TVA Publications se joignent au SCFP

Les conseillers en publicité de TVA Publications se sont prononcés par vote pour se joindre à leurs collègues comme membres du SCFP.

Les travailleurs qui vendent de la publicité dans les publications de Québecor Média, sont basés à Montréal.

Le SCFP représente déjà les employés de TVA, lesquels font partie de ses 7 250 membres québécois dans le secteur des communications.


Le SCFP fait campagne contre la privatisation du service ambulancier de West Nipissing

Les ambulanciers paramédicaux de West Nippissing au pré Nord de l’Ontario ont tenu une rencontre publique cette semaine dans le but de contrer les efforts de privatisation du service ambulancier.

La section locale affirme que si la notion de profit fait son entrée, la couverture sera réduite et le temps de réponse allongé.

Le Conseil d’administration des Services sociaux de la région de Nipissing (DNSSAB) négocie avec des entreprises privées qui désirent prendre le contrôle du service ambulancier de West Nipissing.

Pour sa part, le syndicat voudrait que le conseil prenne en charge le service.


Grèves municipales en Ontario, les négociations se déroulent… lentement

Les sections locales 82 et 543 du SCFP étaient de retour à la table avec la ville de Windsor cette semaine, pour la première fois en 3 semaines.

Les négociations se sont déroulées sous embargo médiatique avec la participation du médiateur nouvellement nommé, John Miller.

Pendant ce temps à la ville de Toronto, les sections locales 416 et 79 ont entrepris leur troisième semaine de grève avec des pourparlers qui progressent lentement.


Les travailleurs de l’AIC de Lanark en grève pour obtenir un régime de retraite

Les 90 membres de la section locale 1521-02 du SCFP à l’emploi de l’Association pour l’intégration communautaire du comté de Lanark sont en grève depuis maintenant une semaine et demandent toujours un régime de retraite.

Comme c’est le cas pour de nombreux collègues de partout en Ontario, la section locale veut faire partie du Régime de retraite multi-secteur.  Mais même si la proposition de la section locale est à coût nul, l’employeur refuse.

La section locale a lancé une action en ligne.  Jusqu’à maintenant, plus de 500 personnes ont fait parvenir une lettre au Conseil d’administration de l’AIC du comté de Lanark afin d’exiger une entente équitable.  Pour faire parvenir un message, rendez-vous sur :

www.scfp.ca/action/lanark-acl


Les travailleurs des Commissions scolaires de la Rive-Nord de Montréal se joignent au SCFP

Les travailleurs des Commissions scolaires de Laval, des Affluents et Seigneurie-des-Mille-Îles, sur la rive nord de Montréal se sont prononcés par vote pour joindre les rangs du SCFP.

Les travailleurs étaient représentés par un syndicat indépendant, le Syndicat des professionnelles et professionnels de Laval-Rive-Nord (SPPLRN), qui avait une entente de service avec le SCCFP depuis 8 ans.

«Nous sommes heureux d’avoir franchi ce pas important dans notre vie syndicale et nous tenons à remercier tous les membres qui ont participé au processus et nous ont manifesté leur confiance », a déclaré le président du syndicat, Roger Bazinet.


La convocation au congrès expédiée aux organisations à charte

Les divisions, conseils et sections locales affiliés au SCFP devraient recevoir sous peu la convocation officielle en vue du prochain congrès national du SCFP qui aura lieu à Montréal du 5 au 9 octobre.

Les sections locales qui veulent prendre part au congrès doivent faire parvenir lettre de créance et frais d’inscription au bureau du SCFP national avant le 21 août.

Pour information et formulaires, rendez-vous sur : www.cupe.ca/convention


Le SCFP écrit pour obtenir la libération conditionnelle de Leonard Peltier

Paul Moist et Claude Généreux ont écrit une lettre à la Commission des libérations conditionnelles des États-Unis, en appui à la demande de libération conditionnelle de Leonard Peltier.

M. Peltier est emprisonné depuis 33 ans, malgré le fait que la preuve qui a servi à le faire condamner pour le meurtre, en 1976, de deux agents du FBI a été l’objet de manipulation et de fabrication.  Sa cause a été au centre d’une longue campagne.

Plusieurs films, chansons, et livres ont été faits sur les circonstances qui ont entouré son arrestation.

Pour en savoir plus :  http://www.leonardpeltier.net/


Campagne de recrutement des infirmières auxiliaires, le SEH poursuit le syndicat des infirmières

Le SEH et d’autres membres de l’Association de négociation des établissements ont entamé des procédures en cour suprême de Colombie-Britannique contre le Syndicat des infirmières de Colombie-Britannique suite à la campagne de membre associé visant les infirmières auxiliaires.

Le Syndicat des infirmières a fait paraître des publicités dans lesquelles il offrait aux infirmières auxiliaires des conseils en matière de griefs et d’arbitrage si elles s’inscrivaient à titre de membres associés.

Sur son site Web, le SEH fait valoir que cette campagne interfère avec son obligation de servir ses membres.

« En offrant aux infirmières auxiliaires des conseils sur une convention collective qu’il ne gère pas au jour le jour, le Syndicat des infirmières de Colombie-Britannique pourrait mettre en péril les droits des membres du SEH », écrit le syndicat.

:te/sepb 491