Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Paul Moist se joint aux grévistes de Windsor

Le 6 mai, Paul Moist s’est joint aux travailleurs municipaux en grève de la ville de Windsor. 

Les 400 cols bleus de la section locale 82 du SCFP ont déclenché la grève le 15 avril.  Les 1 400 cols bleus de la section locale 543 les ont rejoints sur le piquet de grève le 18 avril.

Paul Moist a dit aux manifestants réunis devant l’Hôtel de ville :  « Votre combat aura d’importantes répercussions sur d’autres sections locales et syndicats et je peux vous assurer que vos dirigeants élus peuvent compter sur un appui total de votre syndicat national. »

M. Moist était heureux d’apprendre que le syndicat et l’employeur retournaient à la table de négociation dès lundi.  « Nous avons bon espoir d’être en mesure de trouver un terrain d’entente sur la question des prestations de retraite », a-t-il déclaré.


La grippe porcine et les membres du SCFP

La grippe porcine, maintenant appelée grippe A (H1N1) a été décelée au Canada, aux États-Unis, au Mexique et dans au moins 20 autres pays à travers le monde.

Si vous travaillez en contact étroit avec le public (un mètre ou moins), vous devriez prendre contact avec votre Comité mixte de la santé et sécurité ou votre conseiller en santé et sécurité.

Les travailleurs dont le rôle sera de travailler auprès de personnes potentiellement infectées par le virus de la grippe A (H1N1) doivent recevoir des équipements de protection appropriés, notamment des masques N-95 approuvés NIOSH, des gants, des blouses et des protections pour les yeux.  Toutes les surfaces qui ont pu être contaminées par les sécrétions de personnes contaminées devraient être nettoyées avec le désinfectant approprié.

Pour lire le bulletin complet : 

http://scfp.ca/health-and-safety/swine-flu-precautions


Des travailleuses des soins de longue durée de Peel reçoivent 1,6 million pour l’équité salariale

Les membres de la section locale 966 du SCFP travaillant dans deux foyers de soins de longue durée de la municipalité régionale de Peel viennent de bénéficier d’ententes en matière d’équité salariale totalisant près de 1,6 million.

« Nous avons énormément travaillé sur ce dossier », dit la présidente de la section locale 966, Mary-Jo Falle.

Les versements profiteront aux travailleuses qui étaient employées au Manoir Peel et au Village Sheridan entre 1992 et 2003.  Elles toucheront quelques milliers de dollars chacune. 

Le syndicat doit encore régler le dossier portant sur les versements qui seront destinés aux employées qui y étaient entre 2003 et aujourd’hui, ainsi que les paiements qui devront être faits pour deux autres établissements de soins de longue durée ouverts dans la région après 2003.


Améliorer l’assurance-emploi maintenant

Existe-t-il encore un doute que l’assurance-emploi doit être réformée maintenant ?  Le Canada traverse sa pire crise économique depuis des années.  De plus en plus de travailleurs sont licenciés.

Ces travailleurs et leur famille ont besoin d’avoir accès à l’asurance-emploi.

Le premier ministre Harper parle du problème, mais ne fait rien pour le régler.

Le SCFP joint sa voix à tous ceux qui demandent à Stephen Harper d’écouter les partis d’opposition et les nombreuses autres voix de partout au pays qui réclament une réforme immédiate de l’assurance-emploi.


Gordon Campbell lance un huard à un gréviste.  Ha ha ha !

Le premier ministre de Colombie-Britannique, Gordon Campbell, a lancé une pièce
de 1 dollar à un ambulancier en grève qui lui demandait d’agir pour régler le conflit de travail qui dure depuis un mois.  Gordon Campbell lui a dit :  « Ne dépense pas tout en une seule fois. » 

Le ministre de la santé de C.B., George Abbott, a par la suite téléphoné à toutes les personnes liées à ce dossier pour leur affirmer qu’il s’agissait d’une simple blague.  Mais les paramédics qui sont en grève depuis le 1er avril ne rient pas.

« Le fait que le premier ministre fasse de l’humour sur notre rémunération démontre que ce gouvernement nous manque totalement de respect », a répliqué le président de la section locale 873, John Strohmaier.

Les ambulanciers font pression sur le ministre Abbott pour qu’il nomme un médiateur et que les négociations reprennent.


Le SCFP appuie les travailleurs d’AbitibiBowater

Les délégués au Congrès de la Division de Terre-Neuve et Labrador du SCFP se sont joints aux travailleurs d’AbitibiBowater à la papeterie de Grand Falls-Windsor afin de dénoncer la tentative de la compagnie de renier ses obligations en matière de régimes de retraite et de primes de départ.

Hier, le SCEP a remporté une importante victoire en cour au Québec.  Un juge a rendu une décision confirmant que la compagnie a l’obligation de respecter ses engagements en matière de régimes de retraite.

Le président du SCFP-Terre-Neuve et Labrador, Wayne Lucas, a déclaré :  « La première résolution présentée au congrès a trait à la scandaleuse manœuvre d’AbitibiBowater visant à se défiler de ses responsabilités envers ses travailleurs. »


L’Alberta annule ses projets d’écoles secondaires en PPP

L’Alberta paiera pour la construction de nouvelles écoles secondaires avec des deniers publics.  La province annule ses projets de financement et d’entretien par le privé.

Le financier privé qui était partenaire dans une première phase de 19 écoles en PPP dans la province éprouve actuellement des difficultés financières.

Dix écoles primaires et intermédiaires seront tout de même construites et entretenues par le biais de contrats de financement privé – une façon de faire qui coûte le double de ce qu’il en coûte au public pour emprunter et entretenir les écoles.

Le ministre albertain de l’Infrastructure a déclaré aux médias que l’approche publique constituait, et de loin, la meilleure façon de procéder pour un établissement ayant des besoins spéciaux en matière de programmation.

Pour recevoir notre bulletin mensuel sur la privatisation, faites parvenir un courriel à :  www.privatizationwatch-subscribe@lists.cupe.ca

:te/sepb 491