Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Une sentence arbitrale qui déçoit les agents de bord

Une sentence arbitrale portant sur le licenciement de centaines d’employés d’Air Canada n’apportera pratiquement rien à la plupart d’entre eux.

« La plupart des agents de bord n’obtiennent pratiquement rien pour les aider à faire face aux changements qui surviennent dans leur vie », a déclaré Lesley Swann, présidente de la composante d’Air Canada du SCFP.

La décision exige d’Air Canada :

• Un soutien minimal pour les déménagements
• Une aide aux employés qui devront faire la navette
• Une option de travail partagé pour certains

Mais l’arbitre Brian Keller n’a pas ordonné à la compagnie de verser des indemnités de départ aux employés qui choisiront de quitter leur emploi.

La sentence arbitrale n’aborde pas la question des fermetures de bases.  Le SCFP poursuivra donc sa campagne de lobbying pour obtenir que les bases de Halifax et Winnipeg demeurent ouvertes.


La Marche pour la justice atteint le Parlement

Le 18 septembre, un groupe de marcheurs provenant surtout de la Colombie-Britannique est arrivé sur la Colline du Parlement afin de réclamer justice pour plus de 3 000 femmes autochtones qui ont été tuées ou sont disparues.

Plus de 300 personnes étaient sur place pour souhaiter la bienvenue à Ottawa aux marcheurs. 

Dans ce comité d’accueil, il y avait deux douzaines de membres du SCFP, notamment des membres du Conseil national autochtone, du Conseil autochtone de l’Ontario et du Comité Arc-en-Ciel.

Roger Procyk du Manitoba est un sénateur régional du Conseil national autochtone du SCFP et un ami proche de l’une des femmes qui ont été assassinées.  Il veut que les choses bougent et tout de suite.

« Nous devons empêcher ces tragédies de se reproduire.  Nous devons être unis pour obtenir justice, égalité et la fin de cette tragédie. »


Une contestation judiciaire des États-Unis pour mettre à l’épreuve la protection accordée à l’assurance-maladie par l’ALÉNA

Un homme d’affaires de l’Arizona demande 4 millions de dollars en remboursement de coûts et 150 millions pour pertes de profits après avoir échoué dans sa tentative de s’intégrer au marché des soins de santé de la Colombie-Britannique.

Melvin J. Howard affirme qu’il a tenté de profiter de l’ouverture de la province en matière d’investissement privé dans le secteur des soins de santé, mais qu’il en a été empêché par les nombreux obstacles dressés sur son parcours par les municipalités.

Il prétend donc qu’il s’agit de pratiques commerciales déloyales au sens de l’ALÉNA.

« Pour tous ceux qui croyaient que notre système de soins de santé est à l’abri de l’ALÉNA, voici la réalité qui frappe à notre porte, a déclaré Paul Moist.  Pour cette élection, nous avons besoin d’un gouvernement qui est déterminé à préserver notre système public de soins de santé et non à s’enfouir la tête dans le sable pendant que notre système de santé subit les assauts croissants de la privatisation. »


Le SCFP appuie le corps professoral de l’Université de Windsor

Après des mois de discussion, les négociations ont été rompues et les membres du corps enseignant de l’Université de Windsor sont maintenant en grève.

Dans l’espoir d’aider l’Association à conclure une entente équitable, Paul Moist a offert à l’équipe de négociation de l’association l’appui du SCFP.  « Nous leur avons offert de les aider dans leur dernier effort pour conclure une entente et nous avons établi une relation très positive avec les membres du comité. »

Des centaines de membres du SCFP ont fait parvenir un courriel au président de l’université. Ajoutez le vôtre en vous rendant sur : www.scfp.ca/action/cupe-supports-wufa


Le SCFP annonce un important don à CoDevelopment Canada

Dans le cadre de l’Assemblée générale de CoDevelopment Canada qui avait lieu à Vancouver cette semaine, Paul Moist a remis à l’organisme un chèque de 100 000 $ au nom du Fonds pour la justice mondiale du SCFP

M. Moist était l’un des orateurs invités à cette conférence.

« Le SCFP est fier d’accorder à CoDev un appui qui l’aidera à favoriser, dans d’autres parties du monde, l’atteinte d’objectifs qui sont en lien avec les services publics de qualité que nos membres assurent ici au Canada. »


Le SCFP est satisfait de l’engagement du NPD en matière de services de garde

Le nouveau Parti Démocratique a annoncé ses engagements dans le secteur des services de garde cette semaine : un investissement de 1, 45 milliard pour la création de 150 000 nouvelles places en garderie, avec pour objectif à long terme, une place en garderie pour tous les enfants qui en ont besoin.

C’est un engagement qui contraste avec la mesure des conservateurs de Stephen Harper : une allocation imposable de 100 $ par mois qui a relégué le Canada au dernier rang des pays de l’OCDE pour ce qui est de l’investissement dans la garde et l’apprentissage de jeunes enfants.


Le SCFP ouvre deux nouveaux bureaux régionaux en Colombie-Britannique

Cette semaine, le SCFP a ouvert deux nouveaux bureaux régionaux à Cranbrook et Courtenay en Colombie-Britannique.

Les édifices dans lesquels ils sont situés ont été conçus avec des préoccupations environnementales en tête.  Ils ont été construits avec des matériaux locaux et utilisent des appareils, des équipements d’éclairage et des systèmes de chauffage et de climatisation à haut rendement énergétique.


La section locale 1281 se bat contre des congédiements à CKLN-FM

La direction de CKLN-FM, la radio communautaire soutenue par les étudiants de l’Université Ryerson, a congédié deux membres de la section locale 1281 du SCFP.

Le petit groupe de salariés de cette station dont le personnel est surtout composé de bénévoles avait choisi de joindre les rangs du SCFP il y a près d’un an.

Alors que le processus de négociation était déjà assez avancé, la direction a décidé que la directrice de l’information, Kristen Schwartz et la directrice musicale, Tien Providence, ne devraient pas faire partie de l’unité de négociation.  Plutôt que de porter le litige devant le Conseil du travail, la station de radio a tout simplement décidé de les congédier. 

Plus de 500 membres du SCFP ont fait parvenir un message de protestation à la direction de la station.  Ajouter le vôtre en vous rendant sur :  www.scfp.ca/action/cupe1281ckln


Inscrivez-vous à la Conférence sur les négociations pour l’égalité des femmes

Des membres du SCFP de partout au pays seront réunis à Montréal au Québec du 10 au 13 février 2009 pour la Conférence nationale sur les négociations pour l’égalité des femmes.

Il s’agit d’une occasion de décider d’un ordre du jour national de négociation visant à faire avancer des dossiers comme l’augmentation du salaire des femmes, l’obtention et l’amélioration des régimes de retraite pour les femmes, l’amélioration de l’équilibre travail famille, la négociation d’emplois stables et la protection contre la violence en milieu de travail.

Inscrivez-vous en ligne avant le 11 janvier 2009 à : www.scfp.ca/forms/wbc.php


La page du plaisir électoral du SCFP

Peut-être n’aurez-vous pas autant de plaisir que Dana Larsen, mais rendez-vous tout de même sur la page électorale du SCFP où vous trouverez concours, jeux questionnaires et notre « pool » électoral 2008.
 
Gagnez des prix et le droit de vous vanter de vos connaissances électorales et de vos talents de voyant en vous rendant sur : www.scfp.ca/election   

:te/sepb 491