Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Nos voix s’élèvent !

Plus que deux semaines avant la première Conférence nationale des droits de la personne du SCFP. Du 23 au 26 novembre, vous pourrez entendre des conférenciers inspirants, approfondir vos connaissances dans le cadre d’ateliers rigoureux et bâtir des réseaux avec des collègues militants des droits de la personne et de l’égalité de partout au pays. Le tout, dans la merveilleuse ville de Vancouver en Colombie-Britannique.

L’une des conférencières invitées sera le Dre Sherene Razack, professeure de sociologie et d’études sur l’équité en éducation à l’Université de Toronto. Ses recherches et ses champs d’intérêt portent sur les questions de race et de sexe dans les lois. Son plus récent livre s’intitule Dark Threats and White Knights: The Somalia Affair, Peacekeeping and the New Imperialism, (Menaces noires et chevaliers blancs : l’affaire somalienne, le maintien de la paix et le nouvel impérialisme) publié en 2004. Avant d’obtenir son doctorat en éducation, elle a travaillé dans le domaine des droits de la personne, elle a donné des cours portant sur les enjeux de justice sociale à des syndicalistes, des militants du secteur communautaire, des juristes, des employés du gouvernement, des enseignants et des étudiants.

Rendez-vous sur le site scfp.ca ou faites parvenir un courriel à egalite@cupe.ca obtenir l’horaire complet et les informations concernant l’inscription.

Les travailleurs des conseils scolaires du Nouveau-Brunswick retrouvent le droit de grève

Une cour d’appel du Nouveau-Brunswick a renversé un premier jugement qui avait eu pour effet de retirer le droit de grève aux travailleurs des conseils scolaires.

Le jugement rendu le 19 octobre renverse une décision du Conseil des relations de travail qui avait déclaré que les concierges des écoles assuraient un service essentiel et qu’en cas de grève, une proportion importante de ces travailleurs devait se rapporter au travail.

Le Conseil des relations de travail avait accédé à la demande de l’employeur parce qu’il a supposé qu’en cas de grève ou de lock-out les écoles demeureraient ouvertes. La cour d’appel a statué que ce n’était pas le cas.

Entente de principe pour la section locale 4600 du SCFP

Les adjoints à l’enseignement de l’Université Carleton ont conclu une entente de principe avec l’administration. La grève sera donc évitée si les membres de la section locale 4600 du SCFP ratifient l’entente.

«Nous avons été en mesure de protéger les salaires de nos membres contre l’augmentation des frais de scolarité et nous recommanderons la ratification de cette entente », a dit Jessica Squires, présidente de la section locale 4600 du SCFP qui représente 1 900 adjoints à l’enseignement et professeurs contractuels de l’université.

La section locale demeure toutefois solidaire du syndicat représentant le corps enseignant qui lui, n’est pas encore arrivé à une entente avec l’université.

Une membre du SCFP-Île-du-Prince-Édouard élue au Conseil municipal

Marlene Hunt, une aide enseignante, membre de la section locale 3260 du SCFP, a été élue au Conseil municipal de Cornwall à l’Île-du-Prince-Édouard.

Il s’agissait de la première campagne municipale pour Mme Hunt, mais elle avait déjà présenté sa candidature sous la bannière du NPD lors d’une élection provinciale.

« Pour les militants des droits sociaux, la scène municipale est très importante, dit Mme Hunt. Les enjeux sont locaux et vous pouvez voir les résultats de votre travail. »

Plusieurs membres du SCFP se présentent aux élections municipales ontariennes du 13 novembre. Rendez-vous sur le site www.scfp.ca pour d’autres résultats électoraux.

Les travailleurs de la bibliothèque de Calgary, ni faciles ni à rabais

Les 650 employés des bibliothèques publiques de Calgary ont rejeté les recommandations du médiateur pour leur nouvelle convention collective.

« Les augmentations de salaire proposées de 3 %, 3,5 % et 3,5 % sur trois ans ne tiennent pas compte de la réalité de l’économie de la ville de Calgary », affirme Rh’ena Oake, présidente de la section locale 1169 du SCFP.

Les employés se sont dits insultés par la campagne de publicité facile et mesquine menée par la direction de la bibliothèque. « Nous sommes de la main-d’œuvre à bon marché, a dit Mme Oake. La bibliothèque publique de Calgary a le taux d’emprunt et de fréquentation le plus élevé au Canada et pourtant, elle est parmi celles qui au pays, dépensent le moins pour les salaires. »

La section locale 3157 du SCFP ratifie son nouveau contrat

La section locale 3157 du SCFP et l’Alliance de l’hôpital de North Simcoe ont une nouvelle convention collective depuis la ratification, la semaine dernière, de l’entente par le conseil d’administration de l’alliance.

Les 45 membres du personnel de bureau et technique qui travaillent aux hôpitaux généraux du district de Huronia et de Penetaguishene avaient déjà tenu leur vote de ratification en septembre.

La nouvelle entente assure une meilleure sécurité d’emploi et d’importants gains au chapitre des salaires et des avantages sociaux.

Le SCFP gagne 300 nouveaux membres en Beauce

C’est le SCFP qui a remporté un récent vote de représentation dans le secteur des soins de santé dans la région de la Beauce au Québec. Cette victoire lui a valu environ 300 nouveaux membres.

Le vote avait lieu au Centre de santé et de services sociaux de Beauce. Le SCFP a été le choix de groupes représentant le personnel de l’administration ainsi que les travailleurs auxiliaires, des techniques et des métiers.

Le vote a été tenu dans la foulée de l’adoption de la Loi 30 qui a réorganisé tout le secteur de la santé et des services sociaux en quatre catégories.

La Colombie-Britannique tient une conférence de l’éducation

Le SCFP-Colombie-Britannique a tenu sa Conférence de l’éducation 2006 à Vancouver du 2 au 4 novembre. Le thème de la conférence était : « Relever les défis de l’éducation publique » et les éducateurs SCFP des secteurs de la maternelle à la 12e, des collèges et des universités ont démontré qu’ils étaient prêts à relever ces défis.

Le président du SCFP-Colombie-Britannique, Barry O’Neill, a reçu des invités spéciaux : le secrétaire-trésorier national du SCFP, Claude Généreux et la conférencière invitée, Maude Barlow, présidente du Conseil des Canadiens. De nombreuses recommandations ont été émises lors des ateliers et des séances plénières.