Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

La semaine dernière, les parlementaires de Colombie-Britannique se sont votés une augmentation de salaire de 15 %, ce qui a provoqué la colère des membres du SCFP et d’autres travailleurs qui ont eu droit à une baisse ou un gel de leur salaire.

« L’augmentation de salaire de la semaine dernière soulèvera la passion de nos 40 000 membres qui, l’an dernier, ont été l’objet d’une loi qui a eu pour effet de réduire leur chèque de paie du même montant », a déclaré Judy Darcy, secrétaire et directrice administrative du Syndicat des employés d’hôpitaux, un affilié du SCFP.

« Nous considérerons donc que cette décision est une indication selon laquelle les travailleurs des soins de santé seront traités de façon équitable et juste lorsque, au cours des prochains mois, ils s’installeront à la table de négociation », a ajouté Mme Darcy.

Les compressions salariales de l’an dernier ont touché de nombreux travailleurs dont les infirmières auxiliaires, les travailleurs des métiers, les techniciens en cardiologie, les techniciens de laboratoire, les aides, les techniciens de pharmacie, les commis et plusieurs autres.

Le contrat des ces travailleurs prendra fin le 31 mars 2006, soit un jour avant que l’augmentation des députés entre en vigueur.