Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Toronto, le 30 juillet 2002 Les d0075catrices et d0075cateurs en garderie du SCFP et Greenpeace envoient le premier ministre ontarien Ernie Eves 006ca rencontre des premiers ministres, en fin de semaine, avec des pompes pour lui rappeler que lomission du Canada de ne pas ratifier le Protocole de Kyoto fait des victimes.

Les d0075catrices et d0075cateurs en garderie disent quils savent que la pollution mine la sant 0064es enfants. Quand jai commenc travailler dans les garderies, il y a 22 ans, nous ne donnions pas de pompes aux enfants de moins de quatre ans. Maintenant, il nest pas rare den donner 0064es enfants aussi jeunes que trois mois , de dire Shellie Bird, une d0075catrice en garderie du SCFP.

On voit de plus en plus denfants qui ont des problm0065s respiratoires et ce nest pas juste de voir souffrir les enfants parce que nos politiciennes et politiciens ne veulent pas agir , de dc006carer Susan Harney, une d0075catrice en garderie de la Colombie-Britannique.

Dans tout le Canada, 5 000 personnes meurent chaque anne0020 0063ause du smog, y compris 1 000 dans la seule ville de Toronto. Heidi Trampus, une d0075catrice en garderie du SCFP 0054oronto, a dit quil est troublant davoir 0067arder les enfants 006cintr0069eur les journe0073 de smog quand ils devraient profiter de lt. Peut-t0072e quErnie Eves pourra demander 0052alph Klein pourquoi nous devons garder nos enfants 006cintr0069eur en juillet , a-t-elle ajout 0061lors que M. Eves se prp0061re pour la rencontre des premiers ministres 0048alifax, en fin de semaine. Jose espr0065r que les enfants comptent plus que les pollueurs et M. Eves devrait avoir honte de ne pas appuyer Kyoto.

Peter Tabuns, le directeur gnral de Greenpeace, visitait la garderie pour donner son soutien et il encourage les premiers ministres provinciaux 006fbliger le Canada 0072especter sa promesse et de ratifier le Protocole de Kyoto.

La lutte contre les changements climatiques et la lutte contre le smog sont les mm0065s parce que toutes deux demandent de brl006500720020moins de carburant et moins de charbon, de dire M. Tabuns. Compte tenu de son opposition 004byoto, Ralph Klein nest aucunement touch 0070ar la sc0068eresse et les feux de fort0020en Alberta. Il faut demander 0045rnie Eves pourquoi ne va-t-il pas 0048alifax pour lutter pour nos enfants ou pour notre climat.

M. Tabuns a not 0071ue le premier ministre Eves veut toujours vendre Ontario Power Generation, dont les cinq centrales thermiques alimente0073 au charbon produisent 23 pour cent de lanhydride sulfureux de lOntario et 14 pour cent de la pollution 006coxyde dazote, deux des principales composantes du smog. Actuellement, ces stations ne fonctionnent pas 0070leine capacit 006dais si elles sont privatise0073, les proprit0061ires voudront vendre plus dn0065rgie l0065ctrique aux tats-Unis et donc brl006500720020plus de charbon pour que les centrales fonctionnent 0070leine capacit.0020

Les d0075catrices et d0075cateurs en garderie de tout le Canada sont de plus en plus inquiets au sujet du nombre grandissant denfants qui ont des problm0065s respiratoires et elles et ils feront la cueillette des pompes pour les envoyer au Premier ministre Jean Chrt0069en afin de linciter 0072especter sa promesse et de ratifier le Protocole de Kyoto. Nous demandons aux parents dapporter les vielles pompes de leurs enfants pour les envoyer 004fttawa et obtenir la ratification du Protocole de Kyoto afin dassainir lair et de protg0065r la sant 0064es enfants.

-30-

Pour tout renseignement supplm0065ntaire, veuillez communiquer avec :
Shellie Bird, SCFP, (613) 233-0228;
Jamey Heath, Greenpeace (416) 597-8408, poste 3030

Kids for Kyoto