Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Grc0065 0075ne campagne n0065rgique de la section locale 38 du SCFP avec la Ville de Calgary, le conseil municipal de Calgary a vot 006dassivement pour mettre un terme 006ca privatisation d’Enmax.

La population de Calgary souhaite qu’Enmax fasse partie de leur ville , de dire le membre du conseil Bob Hawkesworth aprs0020le vote. Le conseil a vot 13 contre 2, le 10 mai, en faveur de l’annulation de la vente d’Enmax, le service d’l0065ctricit 0070ublic de la ville.

C’est une victoire importante pour la responsabilisation publique sur l’ido006cogie des affaires , de dire Peter Marsden, prs0069dent de la section locale 38 du SCFP.

Gardons l’l0065ctricit Calgary est le refrain que l’on a pu voir et entendre partout dans la ville au cours des deux derniers mois. La campagne du SCFP a soulign 0071ue le contrl00650020des tarifs, le fait de garder de bons emplois 0043algary et un important dividende financier d’Enmax qui aide 0067arder les impt00730020fonciers peu l0065vs0020sont les sources du pouvoir d’Enmax. Le message a t rpt 0070artout dans la ville avec les affiches lumineuses du SCFP dans les abribus et des annonces 006ca radio. Les annonces priaient les gens de tlphoner aux membres du conseil municipal afin que l’on empc0068e la vente. Et cela a fonctionn.0020

Le maire et les membres du conseil municipal nous ont dit avoir t inonds0020d’appels 006ceurs bureaux, avant le vote. Notre campagne visait 0063e que les gens se fassent entendre parce que, en bout de ligne, c’t0061it leur dc0069sion , de dire M. Marsden.

La campagne de la section locale 38 du SCFP a db0075t 0069l y a prs0020d’un an, lorsque le personnel de direction d’Enmax a propos 006ca privatisation. L’ex-maire et membres du conseil avaient vot 0065n faveur de la vente d’Enmax en aot002000640065rnier, avant les l0065ctions municipales. La section locale 38 du SCFP a lanc 006ca campagne par des annonces 006ca radio, unissant ses forces 0063elles d’une coalition populaire.

Grc0065 006ceur travail, le projet de vente d’Enmax est devenu le principal enjeu de l’l0065ction municipale en octobre dernier. Ainsi, le Maire Dave Bronconnier a t l0075 en octobre avec la promesse d’empc0068er la vente. Depuis ce temps, la Ville a entrepris une consultation publique avant de prendre une dc0069sion finale.

La vente d’Enmax au secteur priv 0061urait mis 400 emplois en danger. La section locale 38 du SCFP a affirm,0020tout au long du processus, que ces emplois reprs0065ntaient annuellement 80 millions de dollars en dp0065nses de consommation 0043algary. De plus, la vente mettrait en danger les tarifs et un service fiable.

la fin, la population de Calgary s’est entendue, de dire M. Marsden. La meilleure dc0069sion est de garder l’l0065ctricit Calgary.