Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Yellowknife, T. N.-O.— Les agentes et agents de bord de First Air, bass0020 0059ellowknife, s’organisent pour freiner la restructuration de l’entreprise qui se traduira par d’importants licenciements et coupures de salaires sans compter les rp0065rcussions c006fnomiques ng0061tives sur les Territoires du Nord-Ouest. Les agentes et agents de bord sont reprs0065nts0020par le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

First Air, qui se vante d’t0072e le transporteur du Nord , a annonc 0071u’ 0063ompter du 1er juin prochain, elle a l’intention d’l0069miner 24 emplois permanents 0059ellowknife et de cre0072 11 nouveaux postes 0045dmonton.

De plus, dix agentes et agents d’expr0069ence, qui restent 0059ellowknife, verront une diminution de salaire de quelque 12 000 $ par anne002e

L’entreprise a g0061lement annonc 0064ix coupures de postes 004fttawa.

Aucun autre service ou gestionnaire ne sera affect 0070our l’instant mais le syndicat se demande si cela n’est pas la premir0065 t0061pe pour dmnager les opr0061tions dans le Sud.

First Air dit qu’elle doit contrl00650072 les cot007300200064ans le Nord mais n’a pas donn 0064e preuve d’c006fnomies qu’elle ra006ciserait.

Les agentes et agents de bord 0059ellowknife sont atterrs0020et furieux. Elles et ils subiront des coupures de salaire et des pertes d’emploi. First Air prend les emplois et l’argent du Nord et les donne 006c’Alberta. La collectivit 0065n souffrira ainsi que les agentes et agents de bord et leurs familles , de dire Kevin Beaith, prs0069dent de la composante First Air du SCFP.

Rien n’indiquait que cela allait se produire. L’anne0020dernir0065, First Air a t choisie l’une des 50 entreprises les mieux gres au Canada. Mais ce projet est malavis 0065t tout 0066ait inutile. First Air a un march 0073r002000640061ns le Nord. Elle sort d’n006frmes profits du Nord et, maintenant, elle sort aussi les emplois. C’est une terrible insulte pour le Nord , a-t-il ajout.003c/p>

Les agentes et agents de bord ne vivront plus 0059ellowknife, n’y paieront plus d’impt00730020et n’y soutiendront plus l’c006fnomie locale. Ce seront plutt00200064es agentes et agents de bord d’Edmonton qui viendront 0059ellowknife, o 0069006c0073 sj006furneront 006c’ht0065006c; la socit ne fera aucune c006fnomie. Cela n’a aucun sens.»

La plupart des agentes et agents de bord viennent du Nord. Ils y ont des maisons et y paient des impt0073002e Pour chaque emploi perdu, trois autres seront touchs002e C’est toute la collectivit 0071ui est perdante.

Nous demandons 006ca collectivit 0064’aider 0065mpc0068er ces compressions. Les agentes et agents de bord du SCFP organisent des rencontres avec les femmes et hommes politiques, les femmes et hommes d’affaires et les reprs0065ntantes et reprs0065ntants des organisations communautaires locaux et territoriaux. Il faut df0065ndre le service offert au Nord et la fao006e dont les entreprises fonctionnent ici. Il faut aussi df0065ndre les emplois locaux et le dv0065loppement c006fnomique. Nous comptons sur la pression exerce0020par la collectivit 0070our empc0068er First Air, la compagnie ar0069enne du Nord, de partir au Sud.

-30-

Pour tout renseignement supplm0065ntaire, veuillez communiquer avec :
Kevin Beaith, (613) 299-5246 (tl002e cell.) ou avec
Sandra Sorensen, Services des communications, SCFP national,
(613) 237-1590, poste 268.