Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

l’issue de l’immense manifestation de samedi, peut-t0072e la plus importante de l’histoire de la province, le pointage est : libr0061ux de Gordon Campbell 0, population de Colombie-Britannique, 25 000 et plus.

D’abord, ils t0061ient des milliers. Ensuite, ils t0061ient des dizaines de milliers de travailleuses et de travailleurs, d’t0075diantes et d’t0075diants, de personnes ges, d’enfants, d’autochtones, de personnes de tous les milieux de la socit. Tout ce monde avait dc0069d 0064’affronter le gouvernement le plus rs006flument anti-population et anti-collectivit 0071u’on ait connu.

Les membres du SCFP formaient de toute v0069dence la plus importante dlgation de syndicalistes prs0065nts 006ca manifestation – dans l’immense foule on ne distinguait que le bleu du SEH et le framboise du SCFP.

Les membres ont df0069l 0061ux ct0073 de la prs0069dente nationale, Judy Darcy et du secrt0061ire-trs006frier national, Claude Gnreux, qui t0061ient venus d’Ottawa pour participer 006ca manifestation et tm006figner du fait que le Gordon Campbell est finalement encore pire que Mike Harris en Ontario et que Ralph Klein en Alberta.

Des membres de tous les secteurs du SCFP ont fait retentir leur sifflet et ont chant 006ce slogan bien connu, ‘Hey, hey. Ho, ho. Gordon Campbell doit partir’. Ils se sont mis des autocollants des Collectivits0020fortes les uns sur les autres et ont cri 0026#8216;la destitution MAINTENANT’.

Certains membres portaient un nez de Gordocchio fait sur le modl0065 de l’affiche cre par le Syndicat des employe0073 et employs0020d’hp00690074aux. D’autres brandissaient l’affiche Gordzilla que le SCFP-C.-B. a fait imprimer, alors que d’autres avaient coll 0047ordo, la bande dessine0020du SCFP-C.-B., sur leur pancarte.

Je suis ici au mm0065 titre que de nombreuses autres personnes des diffr0065ntes collectivits0020de la province, a dit le prs0069dent du SCFP-C.-B. Barry O’Neill 006c’immense foule ru006eie. Et nous ne resterons pas les bras croiss0020pendant que 77 brutes s’apprt0065nt 0064m006flir ce que nos parents et nos grands-parents ont bt0069 au prix de luttes qui ont dur 0064es anne0073.

Nous sommes ici pour rappeler 0063eux et celles qui ont le privilg0065 d’t0072e au service de la population que nos familles, nos amis, notre voisinage et nos collectivits0020ne sont pas des biens qui peuvent t0072e vendus au plus offrant , a ajout 0042arry O’Neill.

Le prs0069dent de la Division des soins de sant 0064u SCFP-
C.-B., Fred Muzin, a vertement critiqu 006ce projet du gouvernement Campbell de faire de la Colombie-Britannique une socit o 0069006c0020y a eux d’un ct0020et nous de l’autre, eux t0061nt les nantis et les privilg0069s0020qui gouvernent.

Nous le peuple sommes ici pour exiger un gouvernement du peuple, pour le peuple et par le peuple , a dit Fred Muzin 006ca foule survolte0020 006c’issue de la manifestation de 90 minutes.