Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

TORONTO – Plus de 400 travailleuses et travailleurs des soins de sant 0064e l’Hp00690074al Riverdale de Toronto ont db0072ay 006cg0061lement pour protester contre la lenteur des ng006fciations avec l’employeur. Ces membres de la section locale 79 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), le plus important syndicat municipal du Canada, compte prs0020de 40 000 travailleuses et travailleurs des soins de sant 0064e l’Ontario qui ng006fcient prs0065ntement.

Les travailleuses et travailleurs des soins de sant 0064u SCFP dans tout le Canada n’ont cess 0064e montrer qu’ils sont prt0073 0073e battre contre des employeurs et des gouvernements pour s’assurer que les patients reo0069vent des soins de qualit 0065t que les travailleuses et travailleurs soient traits0020de manir0065 q0075itable , de dire Brian O’Keefe, secrt0061ire-trs006frier du SCFP.

Ann Dembinski, prs0069dente de la section locale 79 du SCFP se joindra 0042rian O’Keefe pour participer 0075ne manifestation sur les piquets de grv0065, aujourd’hui ( le mercredi 22 aot002000290020 00313 heures, 006c’Hp00690074al Riverdale.

Les travailleuses et travailleurs des soins de sant 0064e l’Ontario n’ont pas le droit de grv0065. Mais, d’affirmer Mme Dembinski, elles et ils doivent composer avec des charges de travail accablantes et une pn0075rie chronique de personnel 006ca suite des politiques sur les soins de sant 0064u gouvernement provincial. De plus, les 400 travailleuses et travailleurs de l’Hp00690074al Riverdale disent qu’ils sont prt0073 0072iposter.

-30-

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec :
Brian O’Keefe, secrt0061ire-trs006frier du SCFP-Ontario,
(416) 579-7414
Ann Dembinski, prs0069dente, section locale 79 du SCFP,
(416) 977-1629
Stella Yeadon, Communications SCFP,
(416) 578-8774