Winnipeg — Les membres du SCFP ont accueilli avec enthousiasme le confrère Mark Hancock, président national du SCFP, à Winnipeg, au cours de sa première visite officielle au Manitoba.

« Nous sommes fiers d’accueillir le confrère Mark au Manitoba, a déclaré la consœur Kelly Moist, présidente du SCFP Manitoba. Nous savons qu’il partage nos valeurs et qu’il s’est engagé à travailler avec nous pour améliorer la vie des familles qui travaillent dans toute la province. »

Les membres du secteur de la santé de toute la province se sont réunis les 12 et 13 janvier pour discuter de la façon de renforcer le secteur de la santé au Manitoba. Les membres ont voté pour une nouvelle structure du Conseil provincial de soins de santé du SCFP Manitoba avec un accent sur l’accroissement du nombre des membres de leur syndicat.

« Au SCFP, les militants s’engagent à tous les niveaux de l’organisation, des lignes de piquetage aux discussions sur les règlements administratifs, a déclaré la consœur Moist. Nous sommes heureux que le confrère Mark soit venu participer à nos conversations et discussions afin de poursuivre l’édification de notre grand syndicat. » 

Le confrère Hancock a également discuté des défis auxquels sont confrontés les membres du secteur de la santé partout au Canada.

« L’Ontario a subi pendant huit années consécutives d’importantes réductions du financement de base des hôpitaux sous les gouvernements libéraux, » a expliqué le confrère Hancock.

« En Saskatchewan, le premier ministre Brad Wall semble déterminé à donner l’exemple en matière de privatisation des soins de santé, et dans ma province natale, la Colombie-Britannique, nous luttons contre les gouvernements libéraux dans le secteur de la santé depuis 2002, l’année où ils ont adopté des lois qui ont détruit illégalement les conventions collectives. »

« Chers confrères et consœurs, nos tâches en tant que dirigeants syndicaux semblent parfois décourageantes, a-t-il dit. Notre avantage, c’est que nous savons que nous n’avons pas à changer le monde seuls. »

D’un océan à l’autre, les membres du SCFP se mobilisent pour bâtir un solide système de santé publique pour tous les Canadiennes et Canadiens et font reculer la privatisation, la sous-traitance et les lois anti-travailleurs.

Le confrère Hancock a souligné le rôle important joué par les membres du Manitoba dans cette lutte nationale.

« Ensemble, nous pouvons bâtir un mouvement infaillible. »

Le confrère Hancock a également transmis ses remerciements au nom du SCFP au confrère Mike Davidson, ancien président de la section locale 500 du SCFP qui représente les travailleurs municipaux de Winnipeg, à l’occasion de sa retraite. Le confrère Davidson a siégé au Conseil exécutif national pendant de nombreuses années.

« Le confrère Davidson a fourni de précieux services aux membres ici, au Manitoba, et dans tout le Canada, » a dit le confrère Hancock. « Nous lui offrons nos meilleurs souhaits pour sa retraite et nous le remercions pour le dévouement et l’engagement dont il a fait preuve envers notre grand syndicat pendant des années ».