Les ministres des Finances de tout le pays se réuniront pour décider de bonifier ou non le régime de pensions du Canada (RPC). Une très grande majorité de la population canadienne appuie cette idée, tout comme un nombre croissant d’organismes d’aînés, d’experts en régimes de retraite, d’universitaires, et même de grosses pointures du secteur financier.
 
Le plan élaboré par le Congrès du travail du Canada (CTC) prévoit le doublement graduel des prestations du RPC. Actuellement, ces prestations sont plafonnées à environ 1 000 $ par mois (bien que le retraité moyen reçoive à peine plus de 500 $ par mois). Ces montants doubleraient en vertu du plan du CTC.