St. Joseph-du-lacUne autre convention collective a été signée dans le secteur municipal où les membres sont représentés par le SCFP. Cette fois, il s’agit des cols bleus et cols blancs de la Municipalité de Saint-Joseph-du-Lac dans la région des Basses-Laurentides.

Huit séances de négociation dans un climat détendu et respectueux ont été nécessaires pour conclure une entente de principe. Il est à noter que les salariés étaient sans contrat de travail depuis le 1er janvier 2021. Celui-ci sera valide jusqu’à la fin de 2025 et prévoit des hausses salariales globales de 13,5 pour cent.

« Nous avons fait un bon bout de chemin. Les irritants qui existaient depuis longtemps dans la convention collective ont été enlevés tant en ce qui a trait aux heures supplémentaires que dans la prise de vacances. À cela s’ajoutera un rattrapage salarial », se réjouit Patrick Collin, président du SCFP 3709.

Parmi les autres gains, mentionnons la bonification du ratio de vacances et de congés personnels.

« Nous avons fait du progrès afin d’obtenir des conditions de travail qui se rapprochent de celles offertes par les Villes limitrophes comparables. Cependant, nous devons continuer nos efforts pour obtenir cette équité régionale », souligne Roger Bazinet, conseiller syndical du SCFP.