Les travailleurs scolaires membres du SCFP en Saskatchewan s’inquiètent de la dernière mise à jour de l’équipe de planification de la réponse à la COVID-19 (RPT) du gouvernement, ainsi que du risque d’exposition pour le personnel et les élèves.

« Dans la semaine du 7 au 13 décembre, le nombre d’élèves positifs à la COVID-19 a dépassé les 900 », rappelle Rob Westfield, travailleur en soutien scolaire et président du Comité directeur des travailleurs scolaires au SCFP-Saskatchewan. « Il est troublant que le gouvernement saskatchewanais n’ait pas adopté un rôle plus proactif dans l’éducation de nos enfants. Alors qu’on s’attend à une nouvelle flambée des cas, pourquoi nos élus ne protègent-ils pas nos enfants et le personnel des écoles ? »

La dernière mise à jour de la RPT indique que « selon les directives de la Régie de la santé de la Saskatchewan, l’utilisation appropriée d’un masque de qualité médicale avec un écran facial peut faire en sorte qu’un membre du personnel ne soit pas considéré comme un contact étroit d’une personne qui a été déclarée positive à la COVID-19 ».

« C’est très préoccupant, estime M. Westfield. Je crains que les employés et les élèves ne soient pas informés d’une exposition potentielle à la COVID-19. Pourquoi le gouvernement et la RPT ne voudraient-ils pas faire preuve de prudence en ce qui concerne la santé et la sécurité de nos enfants et de notre personnel ? Nous méritons tous d’être avertis d’une exposition potentielle, et tout le monde dans nos écoles devrait avoir accès à un équipement de protection individuelle approprié. »

Rob Westfield exhorte le gouvernement à repenser son approche de la COVID-19 dans notre système scolaire : « Je suggère aux députés de l’Assemblée législative de passer du temps dans une classe de plus de 30 élèves — il y en a beaucoup dans la province — et de décider ensuite de ce qu’ils pensent de la santé et de la sécurité dans les écoles. »

Le SCFP représente plus de 7 000 travailleurs en soutien scolaire en Saskatchewan, dans un éventail d’emplois. Les travailleurs en soutien scolaire sont souvent en contact étroit avec les élèves. Ils aident aux travaux scolaires, fournissent des soins médicaux et répondent aux besoins d’accessibilité.