Message d'avertissement

Attention : cette page est tirée de nos archives. Il se pourrait que notre site Internet contienne des informations plus récentes sur ce sujet. Pour le savoir, utilisez notre moteur de recherche.

Les travailleuses et travailleurs de bibliothèques soulignent la Semaine des bibliothèques publiques en Ontario devant la bibliothèque de Yorkville

Au moment où les électeurs ontariens s’apprêtent à se rendre aux urnes pour élire leurs maires, conseillers municipaux et conseillers scolaires, les travailleuses et travailleurs de la Bibliothèque publique de Toronto (Toronto Public Library ou TPL) ont pris le temps aujourd’hui d’inviter les gens à aimer leurs bibliothèques et les gens qui leur insufflent la vie.

Lors d’une « célébration » et d’une séance d’information tenues devant la bibliothèque de Yorkville, les membres de la section locale 4948 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), accompagnés de leurs sympathisants, ont distribué des cartes postales, des lunettes de promotion et des bonbons, tout en soulignant l’importance des bibliothèques de qualité dans la collectivité.

« Il n’y a pas de meilleur endroit pour souligner la Semaine des bibliothèques publiques de l’Ontario qu’ici même, devant cet édifice, la plus vieille bibliothèque du système  de la TPL », a déclaré Maureen O’Reilly, présidente de la section locale 4948 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

« Les bibliothèques sont essentielles au bien-être et au bon fonctionnement des collectivités.  De bonnes bibliothèques sont un indicateur de la vitalité d’une société », a-t-elle ajouté.

La célébration et la séance d’information ont coïncidé avec le Mois des bibliothèques publiques nationales et la Semaine des bibliothèques publiques de l’Ontario. L’événement était organisé par la section locale 4948 du SCFP et par le Comité des travailleuses et travailleurs de bibliothèques du SCFP-Ontario.

« Les gens aiment leurs bibliothèques et les gens qui aiment les bibliothèques aiment voter », a poursuivi Mme O’Reilly.

« C’est pour cela que nous croyons que les services publics, dont les bibliothèques, doivent être au sommet des préoccupations des citoyens lorsqu’ils se rendront aux urnes dans le cadre des élections municipales de lundi », a-t-elle conclu.

La section locale 4948 du SCFP représente environ 2 100 travailleuses et travailleurs de bibliothèques, à temps plein et à temps partiel, des 99 succursales de la TPL, ainsi que le personnel administratif et celui des services de support technique.

Pour en savoir plus :
Maureen O’Reilly, présidente de la section locale 4948 du SCFP, 647 306-7457
Kevin Wilson, communications du SCFP, 416 821-6641