CUPE 4963 logo. Two stick figure people, over a multi-colour hear that looks like a jigsaw puzzleLe syndicat qui représente les travailleurs de la Queens Association for Supported Living (QASL) à Liverpool, en Nouvelle-Écosse, rappelle à la ministre des Services communautaires, Kelly Regan, que les régimes de retraite sont des salaires différés.

« L’employeur et le ministère des Services communautaires ont eu tort de permettre que des changements soient apportés aux régimes de retraite, sans avoir consulté le syndicat ni nos membres, surtout dans un secteur principalement composé de femmes et où les employés sont déjà sous-payés », a déclaré Chris Sutton, conseiller syndical du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

Les cotisations au régime de retraite sont des « salaires différés », versés par l’employeur et l’employé, afin que l’employé reçoive un revenu décent à sa retraite et pour ses vieux jours. Ces salaires différés sont une partie de la rémunération totale qu’un employeur accorde à un employé, comme son salaire régulier et, dans certains cas, des prestations d’assurance-maladie.

Les salaires différés sont aussi l’un des outils à la disposition des employeurs et des gouvernements pour recruter et conserver leurs employés. C’est particulièrement important en ce moment en Nouvelle-Écosse, car nous sommes confrontés à une pénurie d’employés dans les services communautaires, les soins de santé, les services de garde à l’enfance et d’autres secteurs, et nous devons faire concurrence aux autres provinces.

Pour les membres d’un syndicat, les conditions de leur salaire différé sont négociées et ajoutées à leur convention collective, qui est un contrat juridiquement contraignant entre le syndicat et l’employeur. Les régimes de retraite font partie de la convention collective entre la section locale 4963 du SCFP et leur employeur.

« Sommes-nous censés garder le silence pendant que notre employeur modifie notre rémunération et refuse de nous traiter de façon égale? », a demandé Amanda Roberts, présidente de la section locale 4963 du SCFP. De 1992 à 2017, les conseillers en établissement et les enseignants de formation professionnelle qui travaillent à la QASL ont tous reçu la même cotisation de l’employeur (salaire différé) à leur régime de retraite. En 2019, les enseignants de formation professionnelle ont été transférés à un autre régime, le Nova Scotia Public Service Superannuation Plan (PSSP), et l’employeur et le bailleur de fonds ont augmenté leurs cotisations au PSSP. Toutefois, l’employeur n’a pas augmenté ses cotisations aux régimes de retraite des conseillers en établissement.

« Imaginez que votre employeur décide de retenir une partie de votre salaire sans explication ou qu’il décide soudainement d’augmenter le salaire de vos collègues sans se soucier de vous et du précieux travail que vous faites. Vous pourriez penser que cela ne peut pas arriver, et que les employés doivent avoir une sorte de protection juridique. Eh bien, nous avons une convention collective avec notre employeur, c’est ce qui est censé nous protéger, mais l’employeur et le ministère des Services communautaires ont transgressé notre convention collective », a ajouté Amanda Roberts.

« Les membres la section locale 4963 du SCFP n’acceptent certainement pas ces modifications, et l’ont clairement montré lorsqu’ils ont récemment voté, après 15 longs mois de négociation, pour la grève si nécessaire », a déclaré Carrie Mosher, membre de la section locale 4963 du SCFP.

« Nous traitons avec de vraies personnes, et nous ne voulons pas perturber leur vie. Il est très difficile pour nous de prendre la décision de faire la grève et de ne pas pouvoir soutenir ces personnes dont nous nous soucions vraiment », a dit Carrie Mosher. « Personne ne veut être en lock-out ni faire la grève, mais nous n’avons pas d’autre choix. »

Les membres de la section locale et leurs sympathisants vont continuer de demander à la ministre des Services communautaires, Kelly Regan, de corriger l’erreur commise par l’employeur dans leur régime de retraite, en espérant éviter une perturbation des services causée par un lock-out ou une grève qui pourrait avoir lieu dès le lundi 14 décembre.

La section locale 4963 du SCFP représente les conseillers en établissement et les enseignants de formation professionnelle qui aident les personnes handicapées à réaliser leur plein potentiel. Ils leur enseignent des compétences professionnelles et pratiques et les aident à trouver des possibilités d’emploi et prennent soin des pensionnaires du foyer de l’Association Queens.

Pour envoyer un courriel à la ministre, veuillez visiter le site Web à l’adresse suivante :https://scfp.ca/node/65547 (en anglais seulement).