Le mouvement de lutte contre le sida a toujours démontré que la santé est liée étroitement à de nombreux enjeux critiques. Depuis 2020, la pandémie de COVID-19 n’a fait que renforcer cette évidence.

À cause de la pauvreté, de la violence ou d’autres formes de marginalisation, certaines personnes sont affectées davantage par les contrecoups de l’épidémie persistante de VIH/sida.

Les proportions de femmes, de personnes en situation de handicap, de personnes racisées et d’autochtones atteintes par le sida et le VIH sont plus élevées. Ces personnes sont également confrontées à des obstacles plus importants pour le dépistage, le traitement, les soins et autres services de prévention du VIH. Ces obstacles sont devenus de plus en plus difficiles à surmonter pendant la pandémie de COVID-19.

Ces inégalités sont inacceptables et notre syndicat demeure déterminé à les combattre.

Il y a 30 ans, le SCFP s’est prononcé fermement contre la stigmatisation et la discrimination dont étaient victimes les personnes atteintes du sida et du VIH. La section locale 4014 du SCFP a porté le grief de Hans Olav Prins qui a perdu son emploi comme agent de bord à Pacific Western, parce qu’il avait le sida. Pacific Western, qui est devenu Canadien en 1987, puis a été fusionné à Air Canada, l’a suspendu de son poste même si deux médecins de la compagnie aérienne avaient confirmé qu’il était apte au travail.

Hans est mort avant la décision arbitrale historique qui a mis les bases pour protéger les travailleurs atteints du sida et du VIH contre la discrimination. Son courage et sa détermination nous inspirent toujours à poursuivre la lutte contre la stigmatisation dont sont victimes ces travailleuses et travailleurs.

Depuis, le SCFP a développé du matériel éducatif et des ateliers pour les membres, a contesté la discrimination dans les régimes d’assurance-maladie et s’est opposé à la criminalisation et au racisme subis par les personnes atteintes du sida et du VIH.

Pour la Journée mondiale du sida, le SCFP invite ses membres à en apprendre plus sur le mouvement de lutte contre le sida et à poursuivre cet important travail dans leurs sections locales.

Ce que vous pouvez faire :