CUPE 4963 logo. Two stick figure people, over a multi-colour hear that looks like a jigsaw puzzleLes pourparlers ont repris tôt ce matin entre la section locale 4963 du SCFP et son employeur, la Queens Association for Supported Living de Liverpool, en Nouvelle-Écosse. Les parties ont conclu une entente de principe peu de temps après le débrayage du syndicat. Les membres de la section locale 4963, qui travaillent comme conseillers en établissement et enseignants en formation professionnelle, retourneront à leur horaire de travail régulier d’ici demain.

Chris Sutton, conseiller national du SCFP, a confirmé que l’entente avait été conclue avec l’aide d’un conciliateur fourni par le ministère du Travail et de l’Enseignement supérieur de la Nouvelle-Écosse.

Les détails de l’entente de principe ne seront disponibles qu’après sa ratification par les deux parties.

La présidente de la section locale 4963, Amanda Roberts, a remercié l’équipe de négociation et l’ensemble des syndiqués pour tous leurs efforts.

« J’aimerais remercier notre équipe de négociation et les conseillers syndicaux pour leur engagement et leur travail acharné, a-t-elle déclaré. Je suis tellement fière du soutien et de la solidarité qu’ont témoignés nos membres au fil de ce long et stressant processus. En outre, ils ont consacré de nombreuses heures et de gros efforts pour composer avec les restrictions dues à la COVID. »

La section locale 4963 représente les conseillers en établissement et les enseignants en formation professionnelle qui aident les personnes ayant un handicap à atteindre leur plein potentiel. Ces travailleurs enseignent des compétences professionnelles et pratiques, aident les prestataires à trouver un emploi et prennent soin des résidents de la Queens Association for Supported Living.