Le SCFP appuie fermement les mesures proposées aujourd’hui par le NPD et son chef Jagmeet Singh pour réduire les inégalités de richesse au Canada et favoriser la reprise de l’économie affaiblie par la COVID-19.

Lorsque la COVID-19 a forcé l’arrêt de l’économie canadienne en mars, le gouvernement fédéral a investi à juste titre dans la création de la Prestation canadienne d’urgence (PCU) et de la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC). Ces programmes ont sauvé des millions de travailleurs canadiens de la pauvreté et de l’effondrement financier, mais ils ont eu un coût. Pour maintenir les Canadiens à flot pendant la pandémie, le gouvernement s’est endetté. Pendant ce temps, les milliardaires du pays ont vu leur fortune augmenter de près de 40 milliards de dollars depuis mars.

Nous sommes d’accord avec le NPD : il est temps que les milliardaires paient leur juste part et assument une partie du coût de la reprise économique.

Le NPD propose de créer un impôt COVID-19 temporaire sur les bénéfices exceptionnels, tout comme l’ont fait le Canada et d’autres pays pendant les deux guerres mondiales. Cette mesure doublerait le taux d’imposition sur les bénéfices exceptionnels.

Le NPD propose également : de créer un impôt sur la fortune d’un pour cent chaque année pour les familles ayant un patrimoine supérieur à 20 millions de dollars; de s’attaquer aux paradis fiscaux et de supprimer les échappatoires fiscales; d’obliger les géants du Web à enfin payer leur part; et d’accentuer la lutte à l’évasion fiscale.

Les conservateurs et même certains libéraux demanderont certainement au gouvernement d’équilibrer le budget en coupant dans les services à la population, au moment où ceux-ci sont cruciaux.

En réalité, les familles qui travaillent ne devraient pas être obligées de supporter le coût de la pandémie en perdant des services importants, des services fournis par les membres du SCFP. Il est temps d’adopter des mesures fiscales fédérales plus musclées pour contraindre les ultra-riches de notre société à payer leur juste part.