Le débat sur l’orientation stratégique du syndicat s’amorce

Le débat sur l’ébauche du document d’orientation stratégique a débuté mardi après-midi. Les personnes déléguées ont exprimé leurs points de vue et partagé des expériences qui contribueront à définir les priorités du SCFP pour les deux prochaines années.

Les travailleurs de la santé et de l’éducation ont souligné l’urgence de lutter contre la violence et le harcèlement au travail. Les interventions ont aussi mis en évidence la montée de la précarité d’emploi parmi nos membres et l’importance d’adopter des stratégies de négociation favorisant les emplois permanents à plein temps.

Les débats ont également porté sur la syndicalisation des non-syndiqués, l’encadrement des nouveaux membres, la mobilisation des militants et le renforcement du pouvoir de négociation du SCFP grâce à la coordination.

Les personnes déléguées ont demandé des actions pour protéger nos emplois et notre vie privée des effets des nouvelles technologies, ainsi que des mesures pour améliorer la protection de la santé mentale et de la sécurité de tous les travailleurs.

L’étude du document d’orientation stratégique reprendra mercredi après-midi. Les commentaires seront intégrés dans un document révisé qui sera soumis au vote vendredi matin.

Communautés autochtones

Les personnes déléguées ont réaffirmé l’engagement de notre syndicat à améliorer l’accès à l’eau potable des communautés autochtones. Ils ont aussi renforcé l’engagement du SCFP en faveur de la vérité et de la réconciliation en adoptant une résolution réclamant une formation obligatoire pour tous les dirigeants du SCFP.

Se battre pour le climat

Les personnes déléguées ont adopté des résolutions environnementales, dont des appels à l’interdiction des plastiques à usage unique et à la réduction de notre empreinte écologique en investissant dans les véhicules électriques, en encourageant la négociation de clauses vertes dans les conventions collectives et en élaborant des programmes de transition juste pour les travailleurs et les communautés affectés par le passage à une économie sobre en carbone.

Le SCFP continuera sur son élan pour mieux lutter contre la précarité

Les personnes déléguées ont approuvé une résolution visant à renforcer les efforts actuels du SCFP dans la lutte contre la précarité d’emploi dans le secteur de l’éducation postsecondaire en développant de nouveaux outils et en offrant une formation adéquate aux sections locales qui souhaitent combattre la précarité dans leurs milieux de travail.

Solidarité avec les travailleurs migrants

Le SCFP se joindra au Réseau de la justice pour les migrants et appuiera ses actions et ses objectifs visant à améliorer les conditions de travail et de vie des travailleurs migrants. Il appuiera aussi les appels à l’action du réseau et participera à la formation des membres.