Le SCFP 2998, qui représente plus de 250 travailleurs de centres communautaires, annonce aujourd’hui la conclusion d’une entente de principe avec la Ville de Toronto.

L’entente de principe s’harmonise aux autres négociations récentes de la Ville. Elle comprend des améliorations salariales modestes, des améliorations aux prestations de congé de maternité et aux avis de mise à pied, ainsi que l’ajout de deux congés de maladie payés pour les employés à temps partiel. La nouvelle entente sera soumise à la ratification des membres du SCFP 2998 dans les semaines à venir.

« Je suis extrêmement fière de l’équipe de négociation pour sa persévérance dans une ronde de négociation particulièrement difficile et pour son engagement à conclure une entente équitable qui reconnaît le travail important de nos membres », déclare Lainey Little, présidente du SCFP 2998.

À propos du CUPE 2998

Les centres représentés par le SCFP 2998 se spécialisent dans le soutien aux populations les plus souvent marginalisées, notamment : les communautés LGBTQ2+, les Néo-Canadiens, les personnes âgées, les parents à faible revenu, les jeunes à risque, les personnes ayant un handicap, les Noirs, les Autochtones, les personnes de couleur, etc. Par exemple, le centre 519 de la rue Church fournit des services ciblés et inclusifs aux communautés LGBTQ2+ qui sont plus susceptibles de connaître de l’isolement social et de l’exclusion.

Le SCFP 2998 représente plus de 250 travailleurs de l’Association of Community Centers (AOCC) répartis dans toute la ville de Toronto, dont au 519, au Scadding Court Community Centre, au Applegrove Community Complex, au Cecil Community Centre, au Central Eglinton Community Centre, au Community Centre 55, au Eastview Neighbourhood Community Centre, au Waterfront Community Centre, au Ralph Thornton Centre et au Swansea Town Hall.