Aujourd’hui, le Conseil des présidents des sections locales scolaires de la Colombie-Britannique a annoncé que toutes les sections locales ont maintenant conclu une convention collective avec leur district respectif. Les travailleurs en soutien scolaire de la province ont donc terminé leurs négociations.

Le président du Conseil, Warren Williams, a remercié toutes les personnes qui ont participé aux négociations, autant du côté syndical que patronal.

« Merci à tous les comités de négociation pour leur travail et leur dévouement, ainsi qu’aux agents syndicaux et à notre personnel national, y compris les spécialistes, pour leur soutien constant. Enfin, j’aimerais remercier le SCFP national et la division du SCFP-Colombie-Britannique. »

Selon Waren Williams, les nouveaux comités créés en vertu de l’accord-cadre provincial ont déjà fixé les dates de leurs premières réunions. « Nous sommes impatients de travailler ensemble pour apporter des améliorations pour le personnel de soutien et les élèves. »

Les nouveaux comités sont les suivants : formation du personnel de soutien, gestion de la main-d’œuvre provinciale et de la sécurité au travail. Le comité d’évaluation des emplois, créé par l’accord provincial précédent, a entamé la deuxième phase de ses travaux.

Le Conseil des présidents des sections locales scolaires est composé de représentants de 62 sections locales des districts scolaires de la Colombie-Britannique, dont 57 sections locales du SCFP. Les membres du conseil représentent plus de 29 000 travailleurs de l’éducation qui fournissent une grande variété de services de soutien aux élèves. Ces syndiqués sont aides-éducateurs, secrétaires scolaires, concierges, intervenants auprès des jeunes, des familles et des élèves autochtones, informaticiens, aides-orienteurs, animateurs du programme Strong Start, gens de métier, préposés à la maintenance et chauffeurs d’autobus.